mercredi, novembre 25, 2020

Développement local: 43.4 millions d’euros dont 20 millions de l’UE pour le financement de projets

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Dans le cadre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne, le ministère de la solidarité nationale, de la famille et de la condition féminine a organisé ce lundi à Alger, en présence de madame la ministre, Ghania Eddalia, un séminaire ; à l’occasion du lancement officiel du programme intitulé « Appui au développement local durable et aux actions sociale du Nord-Ouest de l’Algérie » (PADSEL-NOA). Ce programme vise, selon les organisateurs, la réduction des disparités sociales et économique grâce, poursuivent-ils, au développement intégré et durable des communes situées dans les six wilayas ciblées, Ain defla, Chlef, Médéa, Saida, Tiaret et Tissemsilt, en l’occurrence.

« Le PADSEL-NOA s’intègre dans la politique nationale de promotion de l’emploi et d’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables ; grâce au développement intégré et durable. Ainsi plusieurs secteurs interviennent comme partenaires principaux dans la mise en œuvre de ce programme. Il s’agit des ministères l’intérieur et les collectivités locales, de l’agriculture, du tourisme et artisanat, de l’environnement, de la formation professionnelle et d’autres »souligne le directeur du programme PADSEL-NOA au cours de son intervention. Le budget global du programme est de 43.400.000 Euros ; incluant un co-financement de l’Union européenne estimé à 20.000.000 Euros plus une contribution de l’Algérie de 23.400.000 Euros.

Le PADSEL-NOA est structuré autour de trois composantes. Ce programme cible essentiellement l’amélioration des conditions de voies des populations à travers l’accompagnement social et les appuis sociaux pour les amener progressivement à la transition vers une logique de développement économique ; le renforcement de la création d’emplois et de la diversification des revenus en appuyant les éléments les plus dynamiques de ces populations cibles dans leurs efforts pour augmenter et diversifier leurs activités dans les filières locales propices à une croissance et l’appui institutionnel et renforcement des capacités pour donner un appui institutionnel fort aux cadres du développement économique et social ; selon Samir Boukhalfa ,directeur opérationnel du programme.

Ce programme piloté par l’agence de développement social (ADS) s’adresse ainsi à la protection des personnes vulnérables, les jeunes chômeurs, les femmes et les personnes en situation de handicap ciblées par le ministère de la solidarité nationale et sont des acteurs locaux porteurs de projets. Les organisateurs insistent aussi sur les membres des bureaux d’action sociale communale (BASC), les organisations professionnelles et associations, les institutions de formation et de la recherche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -