mardi, avril 20, 2021

Economie algérienne : Le FMI prévoit une croissance terne à 2,9% en 2021

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La croissance du PIB algérien devrait augmenter cette année pour atteindre 2,9%, contre une forte baisse en 2020, estimée à -6%, a indiqué le Fonds monétaire international dans son dernier rapport sur les Perspectives économiques mondiales. Toutefois, la croissance du PIB algérien devrait légèrement baisser à 2,7% en 2022, selon les estimations du FMI.

Le déficit du compte courant, qui a atteint 10,5% du PIB en 2020, devrait baisser en 2021 à 7,7% du PIB et à 8,7% du PIB en 2022, a indiqué le rapport de l’institution de Bretton Woods.

Le taux de chômage devrait atteindre 14,5 en 2021, et 14,9% en 2022, contre 14,2% en 2020, selon le FMI. Les dégâts causés par la crise sanitaire induite par la propagation de l’épidémie du coronavirus et par la chute des prix de pétrole continuent à se faire sentir.

Cependant, le FMI prévoit une reprise plus forte de l’économie mondiale en 2021 et 2022 par rapport à ses prévisions précédentes, avec une croissance prévue de 6% en 2021 et de 4,4% en 2022. « Néanmoins, les perspectives présentent des défis de taille liés aux divergences dans la vitesse de la reprise à la fois entre les pays et à l’intérieur des pays et au potentiel de dommages économiques persistants dus à la crise », explique le rapport du FMI.

Après une contraction estimée de 3,3% en 2020, l’économie mondiale devrait croître de 6% en 2021, puis passer à 4,4% en 2022, a souligné l’institution de Bretton Woods dans son récent rapport.

La contraction pour 2020 est de 1,1% inférieure à celle projetée dans les Perspectives de l’économie mondiale d’octobre 2020, reflétant les résultats de croissance plus élevés que prévu au second semestre pour la plupart des régions après l’assouplissement des verrouillages et l’adaptation des économies aux nouvelles façons de travailler, selon le FMI.

Les projections pour 2021 et 2022 sont de 0,8 point de pourcentage et 0,2% plus élevées que dans les Perspectives d’octobre 2020, reflétant un soutien budgétaire supplémentaire dans quelques grandes économies et la reprise anticipée de la propulsion des vaccins au second semestre, indique le rapport du FMI.

La croissance mondiale devrait se modérer à 3,3% à moyen terme, reflétant les dommages prévus au potentiel d’approvisionnement et aux forces antérieures à la pandémie, notamment le ralentissement de la croissance de la main-d’œuvre dans les économies avancées et certaines économies de marché émergentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

SEAAL: fin de partenariat avec Suez

Le ministre des Ressources en Eau, Mustapha Kamel Mihoubi, s’est à nouveau exprimé, ce lundi 19 avril 2021, au...

Réseaux sociaux : droit au registre de commerce pour les influenceurs

Un nouveau code d’activité a été ajouté à la nomenclature des activités économiques du Centre national du Registre du Commerce (CNRC), permettant ainsi aux « influenceurs » et...

Conseil des ministres: communiqué intégral

"Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé ce dimanche 18 avril...

Chanson: Décès de la chanteuse Naima Ababsa

La chanteuse et interprète de la chanson andalouse et de variétés algériennes, Naima Ababsa, est décédée dimanche à Alger, à l'âge de 58 ans...

Ramadhan à El Bayadh: la « Hrira » en reine sur les tables à Boussemghoune

La "Hrira", plus connue en tamazight sous l'appellation de "Iyouzane Neznebou" trône durant le mois de Ramadhan, en reine sur les tables des familles...

Importation des véhicules neufs: mise en garde contre la fraude et l’escroquerie par le président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a présidé, dimanche, le Conseil des ministres, a mis en avant la nécessité d’adopter une approche...

Flambée du prix de la pomme de terre: déstockage de 30.000 tonnes depuis le début avril

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a procédé dimanche au déstockage d'importantes quantités de pomme de terre à travers plusieurs wilayas du...

Surcharge des ports: appel à créer des espaces de stockage des conteneurs de marchandises

Le Directeur général des Douanes algériennes Noureddine Khaldi a appelé samedi à Oran les entreprises portuaires du pays à créer des zones et des...

Dans la même catégorie

- Advertisement -