Economie nationale : Rezig plaide pour une promotion « optimale » des mesures incitatives

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a appelé la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (CACI) en France, à une promotion « optimale » des mesures incitatives prises, par le Gouvernement algérien, pour le développement de l’économie nationale, affirmant que la priorité est accordée à la communauté algérienne établie à l’étranger pour investir en Algérie, a indiqué jeudi un communiqué du ministère.

Lors de l’audience qu’il a accordée, mercredi à Alger, en compagnie de M. Bekkai Aissa, ministre délégué chargé du commerce extérieur, à une délégation de la CACI France, conduite par Kaci Aït Ali, M. Rezig a évoqué les mesures incitatives prises dans le cadre de la Loi des finances (LF 2020), qui accorde un importance majeure à l’investissement dans le Grand Sud et les zones frontalières, a précisé le communiqué.

A ce propos, le premier responsable du secteur a dit que ces régions seront « une porte sur les marchés africains notamment après l’adhésion de l’Algérie à la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Pour sa part, M. Aït Ali a exposé les réalisations et les activités de la CACI France, outre les grandes lignes de son futur programme notamment dans son volet relatif à l’investissement en Algérie.

Il a insisté, dans ce sens, sur « le soutien impératif du Gouvernement algérien pour attirer les investisseurs algériens établis à l’étranger ».

Pour rappel, les travaux de cette réunion ont porté sur les investisseurs algériens à l’étranger en sus de l’encouragement de l’investissement en Algérie.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -