Economie : une unité de transformation de figues de Barbarie inaugurée à Sidi-Fredj par le ministre de l’Agriculture, Abdelkader Bouazghi

En déplacement à Souk-Ahras, à l’occasion deuxième édition du Salon national de la figue de barbarie, des huiles essentielles et des plantes médicinales, le ministre de l’Agriculture, Abdelkader Bouazghi a inauguré une unité de transformation de la figue de Barbarie, implantée dans la localité de Sidi-Fredj. Une première du genre en Algérie.

À cette occasion, le ministre de l’Agriculture a mis en relief, dans un point de presse, l’importance accordée à la filière. Le Ministre a fait entendre, toutefois, que la superficie réservée à la production de la figue de Barbarie n’est pas très importante contrairement à d’autres pays qui ont déjà enregistré une bonne longueur d’avance dans ce domaine.

« La superficie agricole réservée à la culture de l’opuntia dans plusieurs pays est de 3 millions d’hectares alors que la surface utilisée en Algérie, à ce type de culture, ne dépasse pas les 100 000 hectares », a-t-il souligné, toute en s’attardent sur «les multiples vertus de cette plante et incitant les jeunes promoteurs à investir dans cette filière pouvant apporter une plus-value conséquente à l’économie nationale.

« Souk-Ahras est connue dans le domaine de l’agriculture, elle a réalisé des résultats positifs dans la production et la collecte de lait, elle a réalisé des résultats positifs dans la production et la collecte des céréales et elle vient de réaliser des résultats positifs dans la production des lentilles puisqu’elle est passée de 4 000 quintaux, en 2017, à 38 000 quintaux, cette année. Si nous continuons sur cette dynamique la wilaya de Souk-Ahras connaîtra un changement radical dans la production et la variété agricoles », a assuré Abdelkader Bouazghi.

Concernant la production céréalière de cette année, il a tenu à féliciter les fellahs pour les résultats réalisés cette année qui ont fait de Souk-Ahras l’une des régions les plus performantes en matière de production et de stockage. Pour rappel, cette année Souk-Ahras a produit 2 millions de quintaux de céréales, contre 400.000 quintaux la saison agricole 2016-2017.

Samir Bouayad

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici