HomeEconomieEnergie: le pétrole devrait continuer à constituer une partie cruciale du bouquet...

Energie: le pétrole devrait continuer à constituer une partie cruciale du bouquet énergétique mondial

Le pétrole devrait continuer à constituer une partie « cruciale » du bouquet énergétique mondial actuel et futur, a estimé mercredi le Secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Mohammad Sanusi Barkindo.

S’exprimant lors du 4e atelier technique sur le changement climatique organisé par vidéoconférence, M. Barkindo a indiqué que « le pétrole devrait continuer à constituer une partie cruciale du bouquet énergétique mondial actuel et futur, compte tenu de la croissance attendue de l’économie mondiale, de la population et de la demande énergétique ».

Dans ce sens, il a souligné que « la stabilité énergétique est et restera vitale pour notre mode de vie », assurant que « l’industrie pétrolière a toujours été un leader en matière d’innovation et d’efficacité, ce qui peut aider à élaborer des solutions inclusives, justes et équitables au changement climatique dans le contexte du développement durable ».

A cet effet, M. Barkindo a rappelé « l’engagement des pays membres de l’OPEP face aux principaux problèmes mondiaux, tels que le changement climatique et la nécessité d’un développement durable », ajoutant que les 13 membres de l’organisation « continuent de contribuer positivement aux efforts mondiaux en vertu des principes d’équité et de responsabilités communes ».

Rappelant des récents développements de l’industrie en lien avec les questions environnementales et la transition énergétique, M. Barkindo a insisté sur « l’importance de garantir un approvisionnement en énergie abordable et durable », estimant que « la pauvreté énergétique est un problème qui nécessite une réponse collective de toutes les parties prenantes impliquées ».

« L’ampleur de ce défi nécessite un portefeuille d’options énergétiques, y compris des ressources abondantes et économiques comme le pétrole et le gaz. La reprise post-Covid ne sera pas complète tant que des centaines de millions de personnes vivront dans la pauvreté énergétique », a-t-il avertit.

Dans ce sillage, il a annoncé que le Secrétariat de l’OPEP prépare actuellement la première table ronde ministérielle sur l’énergie, le climat et le développement durable pour les pays producteurs de pétrole, prévue le 6 septembre prochain.

« La table ronde est le premier événement du genre organisé dans le cadre de la Charte de coopération. Il réunira des ministres et une large coalition d’acteurs mondiaux de l’énergie qui joueront un rôle crucial dans la transition énergétique », a-t-il expliqué.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -