Energie : le prix de l’électricité soldé à 65% au profit la population du Sud du pays

En marge de la visite qu’il effectue aujourd’hui le 02 aout à Relizane, le Mustapha Guitouni fait une déclaration de taille. Elle fera du bruit dans le milieu économique et social du pays. Le ministre de l’Energie annonce, en effet, la baisse de 65% du prix pour les wilayas du Sud de l’Algérie.

Cette décision intervient suite aux dernières manifestations de la population de Ouargla, revendiquant l’amélioration des conditions sociales et du confort notamment après les coupures de l’électricité durant la grosse canicule qui touche cette Région. Le Gouvernement lâche ainsi, dans la précipitation, du lest pour calmer la population en colère. Pour preuve, le Ministre de l’Energie ne donne pas beaucoup de détails sur son annonce. Des détails notamment économiques.

Ce qui mène à poser une série d’interrogation. Combien de wilayas sont touchées par cette baisse du prix de de l’électricité ? Combien de personnes sont concernées ? Qui paie le différentiel du tarif ? Est-ce l’Etat ? Est-ce que le taux de 65% du prix du courant sera supporté par la Sonelgaz, déjà en situation financière difficile ? Nonobstant, le nombre des résidant dans le Sud très réduit, contrairement aux régions du nord à forte densité. D’ailleurs, c’est ce qui explique peut-être que le peu d’investissements consenti dans les wilayas du sud dont la population se sente exclue dans la stratégie du développement du réseau du premier fournisseur de l’électricité, la Sonelgaz.

Ainsi, se retrouvant dans une situation compliquée notamment durant cette période d’effervescence politique, le gouvernement n’a pas trop de solutions immédiate et fiable à proposer à une région qui persiste dans la contestation. En effet, les foyers de protestation se multiplient. L’Exécutif n’a pas de solution immédiate à proposer. Surtout que les fonds spéciaux créés pour les régions du Sud et les Hauts-Plateaux n’ont pas réussi à réduire l’écart de développement qui existe entre les régions du Nord, les zones enclavées du pays et les régions sahariennes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici