lundi, mars 8, 2021

Energie solaire: le projet Desertec déterré

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

L’Algérie est intéressée par la coopération avec le consortium allemand DII Desert Energy (Desertec) afin de renforcer les capacités de production d’énergie d’origine renouvelables, a indiqué mardi le ministère de l’Energie dans un communiqué.

« Afin de renforcer les capacités de production d’énergie d’origine renouvelables et mieux les intégrer dans le système électrique algérien, le secteur de l’énergie ambitionne de développer des axes de coopération avec DII Desert Energy dans le domaine des Energies Renouvelables (EnR) », a précisé la même source.

Les objectifs principaux de cette coopération portent sur l’initiation et la réalisation des études techniques et économiques pour mieux profiter des potentiels solaires et éoliens et généraliser les EnR, la promotion des projets communs de développement des EnR au niveau national et international et la promotion en commun de la recherche dans le domaine de la fabrication, de l’installation, de l’exploitation et du stockage des EnR.

Il s’agit également de l’examen en commun des voies et moyens pour l’accès aux marchés extérieurs pour l’exportation de l’électricité d’origine renouvelable et le renforcement du partenariat en termes de formation dans les industries des énergies renouvelables et le transfert du savoir-faire et de la technologie.

Signature prochaine d’un mémorandum d’entente avec DII Desert Energy

« Cette volonté de coopération se traduira, dans une perspective de court terme par la signature d’un mémorandum d’entente entre les acteurs nationaux du secteur de l’énergie et cette organisation », a-t-on ajouté.

Le ministère souligne que dans le cadre de la politique du gouvernement de développer les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, un programme « ambitieux » de production de 5600 MW d’ici 2027, a été lancé par le secteur de l’énergie.

Cet « important et ambitieux programme sera réalisé avec des entreprises algériennes et en partenariat avec des sociétés et compagnies possédant le savoir-faire et les dernières technologies en la matière qui permettent la réduction des couts », a-t-on souligné.

Dans cette perspective, une délégation du secteur de l’énergie, composée des responsables de la CREG, Sonelgaz, et du Commissariat aux énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique a participé récemment au 10ème forum arabo-allemand de l’énergie.

Ce forum a été tenu conjointement avec le 10ème Sommet sur le leadership énergétique organisé par Dii Desert Energy, tenue à Berlin (Allemagne), sous le thème  » la transition énergétique dans le monde arabe ».

« La participation de l’Algérie à cette importante rencontre démontre l’intérêt du secteur à profiter de toutes les initiatives qui pourraient contribuer à affiner sa stratégie de développement des énergies renouvelables et augmenter substantiellement la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national, tout en privilégiant une politique d’intégration nationale en matière de fabrication des équipements entrants dans ce cadre », soutient le ministère.

La même source affirme, dans ce cadre, que le secteur de l’énergie envisage de mettre en œuvre l’ensemble des voies et moyens devant favoriser le passage à une transition énergétique qui reposera sur un développement « harmonieux et intégré » des énergies renouvelables tout en mettant en exergue une nécessaire efficacité énergétique qui améliorera le processus de consommation finale de l’énergie dans notre pays.

En effet, dans la stratégie du secteur de l’Energie, un processus de passage aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique est mis en place et considère que « la transition énergétique est la meilleure voie pour assurer le développement futur de l’économie nationale ».

La transition énergétique est un » enjeu majeur » pour le secteur aussi bien en raison des prévisions d’augmentation rapide de la consommation nationale de l’énergie électrique, consommation induite par les besoins de climatisation et de chauffage ainsi que pour les perspectives de développement industriel et des services, affirme le ministère de l’Energie.

Pour rappel, en 2009, un groupe de grandes entreprises allemandes, unies dans Dii Desert Energy (alors connue sous le nom de  » Desertec Industry Initiative « , a lancé l’idée sur la mise en œuvre de projets solaires et éoliens dans les déserts d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA).

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -