lundi, mars 30, 2020

Energies : Sonatrach veut développer  la récupération des hydrocarbures  pour prolonger de 30 ans la production nationale

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni, a réaffirmé, ce matin, à Alger,  l’engagement des pouvoirs publics en faveur du partenariat  en tant qu’axe stratégique de la politique énergétique nationale.

Dans ce sens il y a selon le ministre une nette « amélioration de la récupération  des hydrocarbures  dans les champs matures et la caractérisation et l’évaluation de réservoirs compacts et profonds » et que  « le partenariat industriel est une réalité depuis plusieurs décennies, et notamment depuis 2000 ».

Pour Mustapha Guitouni, « cette réalité a porté ses fruits et nous le voyons à travers les nouvelles provinces pétrolières qui produisent et continueront de produire les volumes d’hydrocarbures nécessaires à la satisfaction, à la fois, des besoins nationaux et des engagements contractuels de notre pays, en sa qualité d’acteur fiable du marché ».

Le secteur de l’énergie veut donner une nouvelle dimension au partenariat, en associant davantage  le monde scientifique, réservoir de la connaissance et de l’innovation, qui accompagne l’industrie  pétrolière dans sa quête de l’optimisation et de l’efficience économique.

« Nos gisements d’hydrocarbure les plus anciens, tels que Hassi Messaoud et Hassi R’mel, produisent en continu depuis des décennies et recèlent encore des volumes de réserves restantes considérables à exploiter », dira  le ministre, insistant sur la nécessité d’introduire de nouvelles technologies  et auxquelles il faudrait appliquer des techniques de récupération  assistée afin d’en améliorer  les performances.

De son côté, Arezki Hocini, le président du Comité directoire de l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT),  a souligné que « cette rencontre nous permettra de prendre connaissance des nouvelles techniques pour la récupération des hydrocarbures, ce qui reste encore dans les fonds des gisements ». Il a cité à titre l’exemple du gisement de Hassi Messaoud où le taux de récupération actuel est estimé à 20%, soit 4 milliards de dollars. Il a fait savoir qu’à travers ces nouvelles technologies on peut augmenter le taux de récupération de 10%, ce qui nous permettra de récupérer un taux de production de 30 années en plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie en Afrique

La Banque africaine de développement notée triple-A a levé un montant remarquable de trois milliards de dollars sur les...

Incendie d’un puits à Hassi-Messaoud: le feu complètement circonscrit

Le feu déclaré au niveau du puits pétrolier MD244 dans la région de Hassi Messaoud a été complètement circonscrit, a indiqué vendredi un communiqué...

Sonelgaz met en œuvre un plan de prévention contre coronavirus

Le groupe Sonelgaz a mis en œuvre un plan de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus auprès de son personnel, tout...

Les opérations de la finance islamique définies par la Banque d’Algérie

Un règlement de la Banque d’Algérie définissant les opérations relevant de la finance islamique et les conditions de leur exercice par les banques et...

Produits alimentaires: recul de 15% de la facture d’importation en janvier 2020

La facture d'importation des produits alimentaires en Algérie a atteint 625,84 millions de dollars (usd) en janvier 2020 contre 737,66 millions usd à la...

Coronavirus: extension de la mesure de confinement partiel à neuf wilayas

Le Premier ministre, M. Djerad Abdelaziz, a décidé l'extension de la mesure de confinement partiel à neuf wilayas, applicable à compter du samedi et...

Espagne : La croissance chutera en 2020 du fait de la pandémie de Covid-19

Les incertitudes sont élevées, le pays étant confiné depuis le 14 mars, avec un manque de clarté sur l’ampleur du plan d’aide. La fragmentation...

Italie – Le déficit budgétaire se dégradera et dépasserait 3% du PIB du fait de mesures de soutien à l’économie

L'Italie, pays le plus touché en Europe par l'épidémie de Covid-19, connaîtrait une sévère récession en 2020 avant de rebondir modérément en 2021. L'effet...

Dans la même catégorie

- Advertisement -