mardi, juin 15, 2021

Excédent de production de masques: le gouvernement donne le ok pour l’exportation

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Des autorisations d’exportation « seront prochainement délivrées » par le ministère du Commerce afin de permettre aux producteurs locaux de masques de protection contre la pandémie de Covid-19 d’exporter leur produits, a indiqué jeudi à l’APS une responsable au ministère de l’Industrie pharmaceutique.

Les quantités de masques de protection exportables seront définies par le ministère du Commerce sur la base d’une étude réalisée, en partie, par le département de l’Industrie pharmaceutique qui permet d’avoir une meilleure visibilité sur l’état des stocks et les capacités de production, a précisé la sous-directrice de la production et du développement industriel, Asma Adimi.

L’exportation des masques de protection est devenue possible suite à la levée de l’interdiction d’exportation temporaire touchant certains produits liés à la lutte contre la propagation de la pandémie. « Cette décision a été confirmée par un courrier émanant du Premier ministre et dont le ministère de l’Industrie pharmaceutique a été destinataire », a ajouté la responsable.

Dr. Adimi a souligné, toutefois, qu’une cellule de veille multisectorielle composée de représentants du ministère de l’Industrie pharmaceutique et celui du Commerce « sera mise en place afin d’ajuster cette offre exportable selon l’évolution de la situation épidémiologique en Algérie et les besoins nationaux ».

L’exportation des masques de protection contre le coronavirus a été permise grâce à l’augmentation considérable des capacités de production dans ce domaine, durant les derniers mois.

La production nationale de masques, tous types confondus, a atteint les 9.560.000 masques/jour, dont 1.180.000 masques/jour entre masques chirurgicaux, FFP2 et KN95, selon les chiffres obtenus par l’APS auprès du ministère de l’Industrie pharmaceutique.

Ces quantités qui sont produites par près de 1.635 fabricants entre artisans et industriels, selon cette même source.

Des perspectives d’exportation vers l’Afrique et l’Europe

Et parmi les plus gros fabricants algériens de masques de protection, la société Filmoplast (TNTEX) dont les capacités de production quotidiennes avoisinent les 500.000 unités/jour, tous types confondus, un chiffre qui atteint les 6 millions de masques/jour, en prenant en compte les masques semi finis (sans élastiques) destinés à des artisans qui se chargent de réaliser la finition, a indiqué à l’APS son conseiller technique, Farid Alleg.

L’entreprise sise à Sétif ambitionne d’exporter sa surproduction de masques vers le marché tunisien pour lequel elle a déjà exporté, avant la pandémie, du tissu non tissé vu que Filmoplast était un des principaux fournisseurs des producteurs tunisiens d’équipements médicaux en cette matière première, a précisé M. Alleg.

Il a évoqué, en outre, « des contacts sérieux et des perspectives » avec des partenaires en Espagne, en Tanzanie, au Sénégal et en Mauritanie, ce pays qui, selon lui, représente « une porte vers les marchés de l’Afrique de l’Ouest ».

Ce producteur est en phase de normalisation de ses produits afin de pouvoir les introduire sur les marchés européens, a expliqué. M. Alleg, ajoutant que les premières opérations d’exportation pourraient intervenir « très prochainement ».

M.Alleg a révélé, en outre, le lancement « après les fêtes de l’Aïd El-Fitr » de distributeurs automatiques de tous types de masques.

Ces distributeurs seront implantés, dans un premiers temps, dans les grands centres commerciaux à travers le pays et qui proposeront des packs de 5 ou 10 masques emballés, a-t-il souligné.

L’objectif de cette initiative est de proposer aux consommateurs des produits de qualité qui seront proposés « à des prix attractifs » vu que la commercialisation sera fera directement du producteur au client final sans passer par des intermédiaires, a-t-il expliqué.

M.Alleg annoncera, aussi, une seconde phase de ce projet qui consistera disposer ces distributeurs dans les lieux publics tels que les stations de tramway et de métro qui proposeront des masques à l’unité, cette fois-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Ligue 1: une occasion pour la JSK de monter sur le podium

La JS Saoura, deuxième au classement de Ligue 1 de football, affrontera en déplacement le MC Alger avec l'objectif...

Belmadi: « Cette série d’invincibilité n’est pas le fruit du hasard »

Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi a estimé samedi, que la série d'invincibilité de 27 matchs des Verts, n'est pas "le fruit du hasard, mais...

Service après-vente: les opérateurs tenus d’assurer le service

Le fabricant et/ou l'importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d'une manière à couvrir l'ensemble de son...

Selon l’AIE sur le pétrole: la demande mondiale devrait revenir d’ici la fin de 2022 aux niveaux d’avant la pandémie

Considérer comme le rapport de référence en matière de données et de perspectives du marché pétrolier mondial, la publication de l’AIE l’optimisme affiché par...

Police: Alger : Khaled Drareni, Ihsane El Kadi et Karim Tabbou relâchés

Le militant politique Karim Tabbou, les journalistes El Kadi Ihsane et Khaled Drareni ainsi que Smail Aggoune ont été relâchés, après leur interpellation jeudi...

Douanes: les conditions d’octroi d’agrément et d’exploitation des entrepôts de stockage temporaires examinées

Le Gouvernement a examiné, jeudi lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, un décret exécutif fixant les conditions d'octroi d'agrément...

Vente des produits algériens en Libye: ouverture d’un marché à Misrata

Le premier marché de produits algériens sera ouvert "dans les deux prochains mois" dans la ville libyenne de Misrata, a annoncé jeudi à Blida...

Souhait de Lyes Rahal : « Nous allons vacciner 20 millions d’Algériens d’ici la fin de l’année »

Le directeur général de l’institut national de santé publique et membre du conseil scientifique, le Pr Lyes Rahal, a assuré que les autorités sanitaires...

Dans la même catégorie

- Advertisement -