lundi, mars 8, 2021

Finance islamique : signature d’une convention pour le développement du secteur

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

L’Ecole Supérieure du Commerce (ESC Alger), la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB), et I’institut de la formation bancaire (IFB) ont signé, mercredi à Alger, une convention pour la formation en post-graduation spécialisé (PGS) des collaborateurs des institutions économiques et financières en finance participative (islamique), ont annoncé ces instances dans un communiqué.

Cette convention a pour objet le lancement d’un programme de formation préparant à « une qualification et une professionnalisation des collaborateurs des institutions économiques et financières en vue de l’obtention du diplôme de Post graduation spécialisé en finance participative (islamique) », ont expliqué les signataires.

Elaborée en collaboration entre l’ESC d’Alger, la COSOB et l’IFB, l’idée de création de cette formation est née des besoins exprimés par la place bancaire en spécialistes et experts en finance participative, notamment après l’approbation par le Conseil de la monnaie et du crédit (CMC) , le 4 novembre 2018, du règlement relatif aux conditions d’exercice, par les banques et établissements financiers (règlement n 18-02), des opérations bancaires relevant de la « finance participative » portant sur les produits financiers conformes à la Charia, note le communiqué.

« Cette formation spécialisée concilie les exigences académiques et les besoins opérationnels des métiers et offre aux candidats un enseignement de grande qualité, et leur permet de maitriser les instruments financiers, juridiques et fiscaux de la finance participative », a-t-on ajouté.

La première promotion fera sa rentrée en septembre 2020. Pour rappel, l’ESC Alger est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

Depuis sa création en 1900, l’ESC a pour missions d’assurer la formation supérieure, la recherche scientifique et développement technologique dans les différents domaines du commerce.

Quant à la Cosob, elle est une autorité de régulation du marché financier algérien. Elle veille à la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières ainsi qu’a la transparence du marché.

Pour sa part, l’IFB est un institut, créé en 1989 par Ies banques et les établissements financiers algériens, qui vise la mise en commun de moyens pour réunir et fédérer les énergies et les compétences du secteur bancaire et financier, à l’effet de mettre en place et de développer une formation professionnelle préparant au métier de la banque.

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -