Gaz : nette augmentation des exportations algériennes vers l’Espagne

Les exportations algériennes de gaz par gazoduc vers l’Espagne devraient rester élevées jusqu’en mars 2022, date à laquelle les augmentations liées à l’indexation du pétrole des prix du gaz importé devraient être prises en compte, a indiqué, jeudi dernier, Independent Commodité Intelligence Services (ICIS), dans un rapport publié sur son site officiel.

Les flux algériens vers l’Espagne ont atteint des sommets pluriannuels depuis le début du troisième trimestre 2021. En outre, l’annonce d’une extension de 2 milliards de mètres cubes/an du gazoduc Medgaz reliant l’Algérie et l’Espagne devraient compenser tout manque à gagner dû aux faibles volumes de GNL livrés à l’Espagne.

Les exportations algériennes vers l’Espagne ont atteint en moyenne 21,2 millions de mètres cubes /jour entre le 1er juillet et le 3 août, soit 7,3 millions de mètres cubes/jour, au-dessus de la moyenne enregistrée au cours de la même période de 2020. Les flux de gaz algérien au troisième trimestre ont également été supérieurs aux niveaux enregistrés entre 2010-2020 pour la même période, selon les données de ICIS.

Des sources actives sur le marché espagnol ont déclaré que le niveau actuel des exportations algériennes deviendrait probablement irréalisable d’ici mars 2022 en raison de la hausse du coût des contrats, selon la même source.

En juillet 2021, la société énergétique espagnole Naturgy et la Sonatrach algérienne ont annoncé un accord qui prévoit une extension de 2 milliards m3/an de la capacité du gazoduc Medgaz à partir du quatrième trimestre de cette année, pour atteindre un total de 10 milliards m3/an.

Le gouvernement espagnol a donné, mardi dernier, son feu vert et sous conditions à l’OPA partielle lancée par le fonds australien IFM sur le groupe énergétique Naturgy.

Le fonds avait annoncé le 26 janvier dernier sa volonté de lancer une offre publique d’achat (OPA) sur 22,68% du capital du géant énergétique espagnol Naturgy, pour un montant maximum de 5 milliards d’euros. Naturgy possède notamment 49% du gazoduc Medgaz, qui relie l’Espagne à l’Algérie, son principal fournisseur de gaz.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -