mardi, juin 15, 2021

Ghardaïa: relance du projet de la ville nouvelle d’El-Menea avant la fin de l’année

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...
Un programme visant à promouvoir la relance du projet de la ville nouvelle d’El-Menea (270 Km au Sud de Ghardaïa) a été mis en place et sera entamé sur le terrain avant la fin de l’année en cours, a annoncé mardi à l’APS le directeur général de l’Etablissement public de la ville nouvelle d’El-Menea (EPVNEM).
Créé par décret exécutif N 07-366 du 28 novembre 2007, le projet de ville nouvelle d’El-Menea a connu un retard considérable tant pour les études d’aménagement que pour la réalisation avant que les pouvoirs publics ne décident de son abandon en 2018, puis de le relancer par décision du conseil interministériel du 21 juillet dernier 2019, a expliqué Abdellah Saidet.
Le programme de la relance de ce projet innovant de la nouvelle ville dans le sud du pays vise à offrir aux générations présentes et futures une qualité de vie améliorée, des opportunités certaines, ainsi que la perspective d’un avenir prometteur pour la région d’El-Menea en pleine mutation et érigée en wilaya déléguée, a souligné M. Saidet.
Pour assurer le pilotage et le suivi du projet sur le terrain, l’EPVNEM a été créé pour garantir sa cohérence globale, son développement et sa mise en œuvre.
La nouvelle ville d’El-Menea illustre parfaitement les principales directives du Schéma national d’aménagement du territoire (SNAT) et les objectifs du développement durable, a-t-il souligné.
La relance du projet s’articule sur trois axes à concrétiser avant la fin de l’année en cours, selon la feuille de route élaborée par le ministère de l’Habitat, à savoir la finalisation des études d’aménagement et leur approbation par les instances techniques compétentes et les assemblées élues locales, l’achèvement des travaux de viabilisation du site et le lancement de l’opération de verdissement de la zone de protection de la nouvelle ville, a précisé le responsable.
Positionnée sur un site naturel disposant d’espaces relativement plats sur la route nationale R-N1, à dix kilomètres au Nord de l’actuel El-Menea, la future ville vise notamment à renforcer le tissu urbain et offrir aux populations un cadre de vie décent et contribuer au développement harmonieux de la région aux plans économique, social, culturel et humain, avec une volonté de drainer et de promouvoir les investissements tant nationaux ou étrangers.
Un projet intégré, durable et respectueux de l’environnement
La ville nouvelle d’El-Menea, unique dans son aspect architectural et respectueuse de l’environnement, devra recevoir à terme, sur une superficie de près de 600 hectares extensibles, quelques 50.000 habitants avec toutes les commodités d’une agglomération urbaine moderne à vocation touristique et agricole.
La réalisation de ce projet intégré, durable respectueux de l’environnement en utilisant les énergies renouvelables et dont l’architecture marie le raffinement des aspects architecturaux saharien et méditerranéen, générera de nombreux emplois temporaires et permanents.
La localisation de cette nouvelle ville d’El-Menea, sur le tracé de la RN1, lui confie un rôle plus stratégique, avec une conception émanant de réflexions menées en collaboration avec des experts nationaux et internationaux qui ont permis d’asseoir un Plan d’aménagement permettant de répondre au mieux à la réalité des besoins actuels et futurs du territoire, de la région et du pays.
La ville sera structurée, en outre, en plusieurs unités de vie qui disposeront de tous les équipements de proximité nécessaires en matière d’éducation, de santé, de commerce et de loisirs, permettant ainsi de limiter les déplacements, ajouter à cela des espaces verts.
A l’ouverture du chantier de réalisation de cette nouvelle ville d’El-Menea, quelques 300 emplois seront créés et atteindront ‘’crescendo » plus de 1.000 postes de travail », a-t-on fait savoir.
Une fois les travaux de cette ville nouvelle achevés, El-Menea offrira de nouvelles perspectives dans le développement territorial et de création de richesses, permettant ainsi à la région de gagner en compétitivité et en attractivité, pour devenir un pôle d’excellence touristique et une base de développement d’une agriculture durable, a-t-on souligné.
Des habitants d’El-Menea interrogés par l’APS ont exprimé leur désir de voir les promesses de concrétisation de cette ville nouvelle transformées en actes sur le terrain avec une cadence soutenue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Ligue 1: une occasion pour la JSK de monter sur le podium

La JS Saoura, deuxième au classement de Ligue 1 de football, affrontera en déplacement le MC Alger avec l'objectif...

Belmadi: « Cette série d’invincibilité n’est pas le fruit du hasard »

Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi a estimé samedi, que la série d'invincibilité de 27 matchs des Verts, n'est pas "le fruit du hasard, mais...

Service après-vente: les opérateurs tenus d’assurer le service

Le fabricant et/ou l'importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d'une manière à couvrir l'ensemble de son...

Selon l’AIE sur le pétrole: la demande mondiale devrait revenir d’ici la fin de 2022 aux niveaux d’avant la pandémie

Considérer comme le rapport de référence en matière de données et de perspectives du marché pétrolier mondial, la publication de l’AIE l’optimisme affiché par...

Police: Alger : Khaled Drareni, Ihsane El Kadi et Karim Tabbou relâchés

Le militant politique Karim Tabbou, les journalistes El Kadi Ihsane et Khaled Drareni ainsi que Smail Aggoune ont été relâchés, après leur interpellation jeudi...

Douanes: les conditions d’octroi d’agrément et d’exploitation des entrepôts de stockage temporaires examinées

Le Gouvernement a examiné, jeudi lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, un décret exécutif fixant les conditions d'octroi d'agrément...

Vente des produits algériens en Libye: ouverture d’un marché à Misrata

Le premier marché de produits algériens sera ouvert "dans les deux prochains mois" dans la ville libyenne de Misrata, a annoncé jeudi à Blida...

Souhait de Lyes Rahal : « Nous allons vacciner 20 millions d’Algériens d’ici la fin de l’année »

Le directeur général de l’institut national de santé publique et membre du conseil scientifique, le Pr Lyes Rahal, a assuré que les autorités sanitaires...

Dans la même catégorie

- Advertisement -