Habitat : rupture de contrats entre l’Etat et 475 entreprises de réalisation de logements

Intervenant en marge de la cérémonie de remise des décisions d’attribution de 500 logements publics locatifs (LPL) ainsi que des décisions d’attribution d’aides au logement rural au siège de l’APW de Tipaza, le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar a souligné qu’en dépit des réalisations enregistrées dans le secteur de l’habitat, plusieurs projets sont à l’arrêt ou en retard. Une situation qui incite le Ministère à prendre des mesures coercitives à l’encontre des entreprises n’ayant pas honoré leurs engagements, tout en procédant aux substitutions des entreprises défaillantes par d’autres capables de poursuivre les travaux dans de bonnes conditions.

Parmi les mesures prises, après une série de rencontres entre le ministère de tutelle d’une part et les maîtres d’œuvre et les acteurs sur le terrain d’autre part, le Ministre a révélé la résiliation de contrats avec 475 entreprises. Cette décision est intervenue, d’après Abdelwahid Temmar, après parachèvement de toutes les procédures légales.

Par ailleurs, le Ministre a été ferme sur la qualité des travaux. Sur ce point, Temmar veille personnellement sur le respect des critères de qualité des travaux. Il le fait savoir.

« Des fraudes dans la réalisation ont été enregistrées, en raison de l’absence de suivi par les maitres d’ouvrages et de certains bureaux d’études », s’est-il indigné, avant d’insister que pour mettre fin à ce type de laisser-aller, « des commissions d’enquête ont été dépêchées pour déterminer les responsabilités de chaque partie et prendre des mesures coercitives à l’encontre des auteurs de manipulation ou fraude dans la réalisation des logements.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici