mardi, février 18, 2020

Hydrocarbures : Sonatrach courtise les compagnies pétrolières américains

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Un groupe d’experts de la Sonatrach a entamé à Houston les premières discussions avec la compagnie pétrolière américaine, Chevron, sur des projets d’exploitation d’hydrocarbures en Algérie, a indiqué un haut responsable de la compagnie nationale.

Cet expert ne dit pas les raisons ayant poussé la Sonatrach à courtiser les compagnies américaines. On ne dit pas non plus s’il est question de l’exploitation des hydrocarbures conventionnels ou fossiles.

Cela étant dit, après ExxonMobil, c’est Chevron la deuxième compagnie pétrolière américaine qui s’intéresse au domaine minier de l’Algérie et envisage de s’y implanter pour développer des projets de production, a déclaré à l’APS Toufik Hakkar, vice-président Business Development & Marketing de Sonatrach.

Les deux groupes ont tenu vendredi une réunion de travail à Houston en marge du Forum algéro-américain sur l’énergie et se sont donnés rendez-vous à Alger pour le mois prochain pour discuter des détails des projets.

Cette réunion étaient présent une délégation de Sonatrach conduite par le PDG Abdelmoumen Ould Kaddour et trois hauts dirigeants de Chevron chargés de l’exploration, du développement des affaires et des joint-ventures à l’international.

La deuxième major américaine s’intéresse à l’exploration et production des ressources conventionnelles et non conventionnelles, a-t-on précisé de même source.

Chevron a été motivé par le succès réalisé par Anadarko en Algérie. D’ailleurs la major américaine a pris contact avec Anadarko pour s’informer des conditions de l’investissement dans le pays.

Au cours de son séjour à Houston, le groupe Sonatrach a tenu une autre réunion avec la major ExxonMobil qui souhaite se lancer massivement dans la prospection et la production des hydrocarbures en Algérie.

Côté ExxonMobil, quatre hauts dirigeants ont assisté à cette réunion, dont le vice-président chargé des nouvelles opportunités en Afrique, David Maclean, le responsable de la commercialisation pour l’Afrique, Ufuoma Ewherido, le directeur principal des opportunités au niveau mondial, Pete Rumelhart, et le principal responsable chargé des relations avec les gouvernements à l’international, Rochdi Younsi.

Les discussions se sont poursuivies sur les aspects technique, fiscal et économique des projets proposés à ExxonMobil, selon M. Hakkar qui précise que l’intérêt porté par la doyenne des grandes compagnies pétrolières mondiales à l’Algérie est valorisant pour son domaine minier.

ExxonMobil et eu égard à son poids, s’engage sur de grands projets énergétiques qui nécessitent d’importants investissements. Son implantation en Algérie aura un effet d’entrainement sur le pays dans la mesure où elle va inciter d’autres compagnies à venir investir en Algérie, a-t-il relevé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Telephonie : Huawei dope le nouveau Y6s

Vous Utilisez vos téléphones, tous les jours pour presque tout faire ? Que ce soit pour la simple utilisation...

Coronavirus: l’incertitude pour évaluer les conséquences économiques

Chiffrer les conséquences du coronavirus est un énorme défi. On peut les quantifier sur certains sujets grâce à un niveau satisfaisant de visibilité :...

Brandt: réinvente l’expérience télévisuelle et lance une nouvelle gamme de téléviseurs dernière génération

Brandt Algérie commence l’année 2020 en force et réinvente l’expérience télévisuelle en lançant le ART PAPER son fer de lance pour cette nouvelle gamme...

Croissance économique mondiale: tirée vers la baisse à cause de la Chine

« La projection (de croissance de l’économie mondiale) va être abaissée au moins pour la première moitié de 2020, en partie en raison de...

Tunisie : Il est temps d’exploiter la complémentarité des pays maghrébins dans le domaine économique pour faire face au fléchissement de la croissance mondiale

La conjoncture économique internationale enregistre un taux de croissance de 3% pour 2019 soit le taux le plus faible depuis la crise financière de...

Assurances: signature d’une convention de partenariat entre la SAA et Incubme

La société nationale d’assurance (SAA) et l’incubateur de startups algériennes "Incubme" ont signé, mardi à Alger, une convention de partenariat permettant de doter la...

Une organisation patronale alerte sur la dégradation de la filière tomate

La Confédération algérienne du patronat (CAP) a tenu mercredi une rencontre de travail avec la section nationale des conserveries et de la transformation des...

L’usine algéro-turque Tosyali : les entraves à la production et à l’exportation, évoquées

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a évoqué, mardi au siège du ministère, avec les représentants de l'usine algéro-turque de sidérurgie Tosyali implantée dans...

Dans la même catégorie

- Advertisement -