jeudi, février 25, 2021

Importation de véhicules d’occasion: c’est la panique chez les concessionnaires

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La mise sur la table de l’option de l’importation des véhicules de moins de 3 ans fait bouger les lignes au sein du lobby qui a mis la pression sur le gouvernement pour suspendre l’importation des véhicules d’occasion.

Abderrahmane Achaibou, le patron du groupe automobile Elsecom, a estimé, dimanche, sur les onde d’une radio web, que « l’importation d’un véhicule d’occasion de moins de trois ans, revient exactement au même prix qu’un véhicule neuf ».

L’invité est parti dans une démonstration qui ne convainc personne. « Ce problème a été posé déjà il y a une dizaine d’années, lorsque, les autorités ont décidé d’arrêter l’importation des véhicules de moins de trois ans. J’avais expliqué à l’époque aux journalistes qui m’ont interrogé, que, l’importation d’un véhicule de moins de trois ans revient exactement au même prix qu’un véhicule neuf », rappelle Abderrahmane Achaibou.

Pour convaincre les novices du marché de l’automobile d’occasion, il part dans une démonstration arithmétique farfelue.

Dans sa démonstration, Achaibou n’a pas dit que les algériens achètent des véhicules dans les enchères et rarement chez les garagistes. Les gens savent calculer et compter. Ils n’achètent pas de véhicules au-delà de leurs budgets. Achaibou n’a pas dit également que ce commerce dans le passé a permis à des milliers de familles de vivre de commerce. Et le plus important, ces importations n’influent nullement sur les caisses de l’Etat. Autrement dit, les gens payent avec leurs devises. Ce qui n’est pas le cas, actuellement, une noria d’importateurs de véhicules neufs ou en CKD/ SKD siphonnent les devises de l’Etat à coup de milliards.  Des véhicules qu’ils revendent à des prix exorbitants, uniquement pour les gens aisés mais pas pour la classe moyenne.

Pour réduire les coûts et capter cette niche et ne rien laisser aux particuliers. Achaibou a suggéré de créer des sociétés spécialisées pour importer des flottes de véhicules d’occasion, pour éviter une perte d’argent aux Algériens sur le plan du transport de l’étranger vers le pays. L’invité de radio M a fait savoir que, 60 000 véhicules neufs ont été importés par des particuliers en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -