jeudi, février 27, 2020

Importations de blé : l’Algérie tire profit de la baisse des prix à l’international pour faire son marché

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Une aubaine pour l’Algérie, un gros consommateur et importateur de céréales notamment du blé tendre et le blé dur. Les cours du blé continuaient de descendre mercredi, en raison d’une pression persistante à la vente, et notamment de supposé de restriction des exportations en provenance de Russie, premier exportateur mondial de cette céréale.

Avec ces rumeurs russes, conséquences d’une production en recul, et « face aux craintes qu’il puisse y avoir une taxe à l’export, peut-être que les opérateurs et agriculteurs russes eux aussi accélèrent leurs ventes pour éviter de se retrouver bloqués », a déclaré un analyste. Cette analyste estime par ailleurs que la demande de la part des acheteurs est ralentie actuellement, en raison de vacances en Europe et des fêtes de l’Aïd chez les pays importateurs, de tradition musulmane.

La production céréalière a atteint 34,8 millions de quintaux pour la campagne 2016-2017, contre 34,3 millions de quintaux lors de la saison 2015-2016. En 2017, l’Algérie enregistre un déficit de 14 millions de quintaux pour à peu près couvrir l’ensemble de ses besoins sans recourir au marché extérieur.

En ce qui concerne les importations de céréales (blé dur, tendre…), semoule et farine, l’Algérie s’est approvisionné du marché extérieur pour une valeur de 2,77 milliards de dollars (mds USD) contre 2,81 milliards dollars, en baisse de 1,34%. L’année d’avant, en 2016, L’Algérie a importé pour 2,71 Mrds US de céréales.

Mahmoud CHAAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Téléphonie : Huawei dope le nouveau Y7p, un smartphone puissant

Les utilisateurs ont souvent un problème de rapport qualité prix, surtout avec les smartphones d’entrée de gamme avec une...

Arezki Baraki : Les réserves hydriques suffisantes pour satisfaire les besoins des citoyens en 2020

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Baraki, a affirmé lundi à Alger que le pays disposait de réserves hydriques "suffisantes" pour satisfaire aisément...

Inauguration d’une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz à Hassi Massaoud

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a inauguré lundi à Hassi Massaoud, une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz, d'une capacité de...

Les accords commerciaux ont maintenu l’économie nationale dans un état de dépendance

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé lundi à Alger que les accords commerciaux conclus avec les principaux partenaires économiques "ont maintenu, pendant...

Huawei Appgallery: une plateforme révolutionnaire

Après le succès au maroc, huawei, le deuxième leader mondial de téléphonie a annoncé le lancement de sa propre plateforme « App gallery ». Cette...

Téléphonie : Samsung s’impose dans les mises à jour Android

Samsung Electronics Ltd. Samsung crée la surprise en réussissant une belle prouesse technologique, celle d’une mise à jour de la version Android à une...

Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l’investissement

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi...

Recettes douanières: hausse de 7% en 2019

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 1.097,86 milliards (mds) de dinars en 2019, contre 1.026,28 mds de dinars en 2018, enregistrant...

Dans la même catégorie

- Advertisement -