Importations des médicaments toujours en hausse :  1,942 milliards dollars dépensés entre janvier et novembre  

La progression des importations concerne également le médicament, en dépit d’une production nationale de plus en plus importante. Mais, la tendance des importations reste toujours orientée vers le haut.

D’ailleurs, la facture des médicaments (classées dans le Groupe des biens de consommation non alimentaires) durant les onze premiers mois de 2018, elle s’est établie à 1,942 mds usd contre 1,723 mds usd à la même période de 2017, en hausse de 219 millions usd (+12,7%).

Pour rappel, de nouveaux mécanismes d’encadrement des importations de marchandises, dont des produits alimentaires, avaient été mis en place dès le début de l’année dans le but de réduire le déficit commercial et de promouvoir la production nationale.

Il avait ainsi été décidé de la suspension provisoire d’importation de plus de 800 produits et l’instauration de mesures à caractère tarifaire prévues par les dispositions de la loi de finances pour 2018, et ce, à travers l’élargissement de la liste des marchandises soumises à la Taxe intérieure de consommation (TIC) au taux de 30% et le relèvement des droits de douane pour des produits alimentaires.

En outre, la Loi de finances complémentaire 2018 a institué un Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS), non encore appliqué, pour les opérations d’importation de biens, qui est fixé entre 30% et 200%, qui sera perçu en sus des droits de douane.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -