IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs

« 18.000 entreprises ont été crées en 2016 en Algérie »

L’incubateur de start-ups « IncubME » a organisé une cérémonie en l’honneur du démarrage de l’incubation de sa première cohorte d’entrepreneurs. Les jeunes porteurs de projets ont été accueillis au sein des locaux de IncubME, à Bouchaoui en banlieue d’Alger, par M. Kamel Oumnia, co-fondateur et directeur général, et en présence des membres du board et d’une délégation de femmes et d’hommes d’affaires, incluant M. Ali Haddad, Président du FCE.

Ce dernier a d’ailleurs salué cette initiative privée visant à faire émerger des entreprises prospères à partir d’un vivier de projets. À cette occasion, l’entreprise a souligné la concrétisation de son projet en révélant le contenu inédit de l’incubation, ses locaux et les équipements mis à disposition de ses membres ainsi que les premiers projets retenus. Les projets incubés le seront pendant une période allant de 6 à 18 mois, où alterneront des séances de coaching groupé et personnalisé, en plus d’un hébergement en mode « co-working » dans un espace moderne et design.

Ainsi IncubME s’inspire des meilleurs modèles d’incubation mondiaux et adaptés au contexte local ; selon un communiqué transmis à notre rédaction. Il est basé sur un programme d’accompagnement efficace, impliquant des consultants venant d’entreprises établies afin de permettre aux porteurs de projets de développer leur réseau, d’être conseillés sur la réalité du marché et ainsi de faire émerger un écosystème entrepreneurial plus riche. Au-delà des déclarations d’intention, IncubME s’inscrit dans le détail du quotidien des entrepreneurs, les aidant à surmonter les obstacles et à bien planifier le développement de leurs « bébés ». Le modèle d’affaire repose sur une prise de participation, et sur le soutien de bailleurs de fonds qui ont à cœur l’encouragement de l’entreprenariat en Algérie.

M. Kamel Oumnia, co-fondateur d’IncubMe, a déclaré en marge de l’initiative que « Nous sommes fiers de voir notre projet se concrétiser et de tenir notre promesse faite aux porteurs de projets et aux partenaires. IncubME a pour vocation d’aider les jeunes entrepreneurs à développer des solutions qui répondent réellement aux besoins de nos économies. Je suis aussi très heureux de voir que plusieurs femmes et hommes d’affaires ont pris de leur temps pour venir rencontrer nos incubés et leur prodiguer encouragements et conseils. » Le concept d’IncubMe marque l’aboutissement de plus de deux ans de recherches en Algérie et à l’étranger qui ont révélé de réelles opportunités locales : d’importantes ressources humaines et matérielles, une population jeune, des infrastructures importantes, une volonté en matière de création d’entreprises et peu de concurrence. En effet, en 2016, environ 18,000 entreprises ont été créées en Algérie. Un chiffre faible comparativement aux voisins africains. La même année, la Banque Mondiale recensait le nombre de 173 incubateurs (dont 118 privés) sur le continent Africain, avec une absence de représentation de l’Algérie sur la carte.

Par : Mezaine Atmani

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -