mardi, novembre 24, 2020

Industrie automobile : Renault Trucks produit son premier camion en Algérie

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

 

Le premier camion de la marque Renault Trucks est sorti des chaînes de montage de l’usine basée à Meftah, dans la wilaya de Blida. Une excellente nouvelle pour les professionnels.

Cet évènement a été marqué par la présence du beau monde. Il s’agit notamment de Abdenour Souakri, président de Soprovi et de hauts responsables du groupe Volvo, dont Daniel Heimer, directeur des achats du groupe Volvo, Patrick Martensson, responsable des achats Algérie du même groupe, Hervé Simonin, vice-président chargé du développement industriel des partenaires externes, Marc-André Charbonnier, directeur de l’usine Soprovi et Stéphane Harmand, directeur général de Renault Trucks Algérie.

Volvo et Soprovi ont fédéré autours du projet près de 30 fournisseurs pour contribuer au développement de l’industrie automobile et plus particulièrement du secteur du véhicule industriel. D’ailleurs, certains fournisseurs de composants et de pièces automobiles ont déjà été sélectionnés pour la production en série.

Pour augmenter substantiellement le taux d’intégration, actuellement estimé à 8%, les initiateurs du projet tournent vers les achats locaux de composants, conformément à la réglementation en vigueur, en atteignant un taux de 15% d’ici décembre 2021.La dynamique du groupe Volvo et Soprovi s’inscrit dans la durée pour participer au développement économique de l’Algérie et plus particulièrement au développement d’un tissu industriel de sous-traitance.

En ce qui concerne cet évènement, qui fera date dans l’histoire de l’industrie nationale de l’automobile, le groupe Volvo, présent dans notre pays, à travers sa filiale Renault Trucks Algérie, vient d’écrire un nouveau chapitre de son histoire, aux côtés de son partenaire Soprovi avec des perspectives de croissance importante pour répondre toujours plus aux besoins des clients.

Sur le plan social, Soprovi a déjà recruté plus de 170 professionnels, intégré environ 10 fournisseurs de services et d’équipements. Au total, plus de 300 emplois directs et indirects ont été promus.

L’ensemble du personnel a bénéficié de formations en Algérie, site et usine et dans le cadre d’une convention signée avec la direction de l’enseignement et de la formation professionnelle et à l’étranger dans les usines du groupe Volvo.

Enfin, l’usine Soprovi est implanté à Meftah sur un site de près de 24 000 mètres carrés, dont une surface couverte de 7 500 mètres carrés. Les capacités de l’usine devraient atteindre 1000 véhicules en 2019 et environ 2 000 véhicules en 2020, avec une capacité de production adaptable aux besoins du marché.

L’usine Soprovi intègre les meilleurs standards de fabrication du groupe Volvo et est principalement dédiée à l’assemblage des gammes Renault Trucks C et K.

Dans la prochaine étape, l’usine produira également des camions des gammes Volvo Trucks FH, FM et FMX puis Renault Trucks D.

Le groupe Volvo assemble, depuis le premier jour de production, une collection de plus de 4 000 pièces par camion, soit une diversité de plus de 1 000 références.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -