Industrie: Zeghdar veut aider le Groupe « Divindus » et ses filiales

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a rencontré lundi les responsables du Groupe public des industries locales « Divindus », spécialisé dans le préfabriqué et la gestion des zones industrielles, et de ses filiales en vue d’examiner les difficultés et les projets futures du Groupe, indique un communiqué du ministère.

La réunion a été l’occasion de présenter la situation du Groupe et ses principaux projets futures ainsi que les difficultés et les problèmes auxquels il se heurte, notamment en ce qui concerne l’aspect financier et le recouvrement des créances, a précisé le communiqué.

A ce titre, il a été question « d’examiner en détail les solutions et les voies susceptibles de relancer le Groupe », en particulier « les filiales qui pâtissent de grandes difficultés », et de relever la nécessité d’opérer des refontes structurelles lui permettant de réaliser un développement durable ».

Le ministre a par la même souligné la nécessité de prendre « des mesures d’urgence » devant permettre au Groupe Divindus de renforcer sa place sur le marché national au regard de la grande importance qu’il revêt, notamment en ce qui a trait à la création des postes d’emploi, estimant que le Groupe dispose de toutes les compétences et les moyens nécessaires pour réaliser ses objectifs.

M. Zeghdar a également mis l’accent sur l’impératif de doubler les capacité d’exportation dans les filières où le Groupe possède des capacités, et saisir les offres de partenariat avec les opérateurs privés locaux, en vue de renforcer la place du Groupe sur le marché.

Il est tout de même nécessaire de « recourir à tous les moyens de production disponibles et créer une sorte de synergie entre les diverses filiales du Groupe pour diversifier les produits et services et décrocher de nouveaux marchés prometteurs », souligne le ministre.

Divindus est aujourd’hui un des groupes industriels publics les plus importants, implanté dans la plus part des wilayas. Il compte plus de 15.000 collaborateurs répartis sur 14 filiales activant essentiellement dans la production des matériaux de construction, la transformation du bois et dérivés, l’éclairage public et la gestion des zones industrielles.

Le Groupe détient 54% de la part du marché de construction préfabriquée, 35% du marché de la céramique, 43% dans l’éclairage public, 40% en matière de collecte de déchets industriels et ménagers.

La réunion s’inscrit dans le cadre des rencontres tenues par le ministre avec les responsables des groupes industriels publics.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -