Issad Rebrab : consacré homme le plus riche du Maghreb et le 6 ème plus fortuné en Afrique

Les avoirs du fondateur du groupe Cevital sont scrutés par des agences et organismes financiers, de part le monde. Le magazine américain Forbes dévoile des choses à propos de la fortune du Capitaine de l’industrie algérienne, Issad Rebrab.

 Dans un classement des grosses fortunes dans le monde en 2018, le Magazine relève que le patron du plus grand groupe algérien l’homme le plus fortuné d’Algérie et du Maghreb. Il occupe également le 6ème rang des hommes les plus riches du Continent noir.

Issad Rebrab ‘demeure’ l’homme le plus riche du Maghreb, selon le dernier classement pour l’année 2019 des milliardaires africains, établi par le magazine américain Forbes.

Avec une fortune estimée à 3,7 milliards de dollars, Issad Rebrab est arrivé à la 6eme place à l’échelle continentale. La fortune du premier industriel algérien a reculé de quelques 300 millions de dollars en comparaison avec l’exercice 2018 (quatre milliards de dollars en 2018).

En 2017, le patron du groupe Cevital cumulait une fortune de 3,1 milliards de dollars. Le Nigérian Aliko Dangote est arrivé à la première place avec une fortune estimée à 10,3 milliards de dollars. Son compatriote Mike Adunga se tient à la deuxième position avec 9,2 milliards de dollars. Le diamantaire Sud-africain Nickey Oppenheimer s’est classé troisième avec 7,3 milliards de dollars.

Il est par ailleurs utile de signaler que ces dernières années, le célèbre homme d’affaire algérien est confronté à une administration des plus bureaucratiques qui l’empêche de réaliser des investissements utiles pour l’économie national.  Le projet de réalisation du complexe de trituration de graines oléagineuses est toujours bloqué. Le second projet est celui d’une usine de production de membre de 3me génération pour le traitement de l’eau. Un processus et un savoir -faire unique au monde, exclusivement détenu par la filiale EvCon du groupe Cevitale.

 

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -