lundi, octobre 26, 2020

Justice: Cevital lève le voile sur les raisons de la mise en mandat de dépôt de Rebrab

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

 

L’affaire de Issad Rebrab qui a bouleversé la sphère économique nationale et internationale commence à délivrer ses secrets.  Le groupe Cevital  dévoile le mobile de la mise en mandat de dépôt de son fondateur, Issad Rebrab. Une démarche qui tombe à pic pour mettre un terme aux supputations, fausses informations qui tournent en boucles sur certains supports médiatiques, pour laisser place à l’éclosion de la vérité.

Selon un communiqué du Groupe, cette affaire judiciaire est en relation uniquement avec le matériel importé, un prototype pour l’usine EvCom.

Nous publions ici le communiqué intégrale du groupe Cevital pour éclairer l’opinion publique:

En plein mouvement populaire pour le changement, Issad Rebrab, Président du Groupe Cevital, a été placé sous mandat de dépôt la nuit du lundi 22 avril à mardi 23 avril 2019.

A l’instar de l’écrasante majorité de la population, nous exprimons notre étonnement face cette mesure inattendue. Néanmoins, nous tenons à souligner qu’il ne s’agit, comme le laisse entendre une certaine presse, ni d’affaire de corruption, ni de détournement, ni de dilapidation de deniers publics. Des pratiques qui sont contraires à notre éthique et à nos valeurs.

Cette mesure judiciaire, qui concerne uniquement une des nombreuses filiales de Cevital, la société EvCon Industry, est basée à notre connaissance sur des allégations de fausses déclarations, de surfacturation et d’importation de matériel usagé, objet d’une plainte des services des Douanes algériennes datant de 2018.

Cette plainte a été déposée sur la base d’une seule et unique expertise, effectuée à la demande de la Direction des Douanes. Comme la loi nous le permet, nous nous sommes adressés au tribunal d’Alger pour la désignation d’un nouvel expert. Le tribunal nous a accordé ce droit, mais les services des douanes ont fait appel. Pourtant, cette contre-expertise aurait certainement permis d’apporter davantage d’éléments d’appréciation sur la valeur des équipements.

Malgré cette réticence inexplicable des services des douanes, nous avons introduit auprès du tribunal une autre demande pour un nouvel expert. Elle est toujours en cours de traitement.

A cet égard, notre Groupe, victime de blocages injustes depuis des années, réaffirme que ces équipements de dernière technologie ont été fabriqués exclusivement et sur mesure pour un projet inédit de production d’eau-ultra-pure et de traitement des eaux (EvCon). Nous tenons à rappeler que ces équipements, acquis sur fonds propres, sont bel et bien neufs et que la valeur déclarée correspond à leur valeur réelle.

Issad Rebrab et ses 18000 collaborateurs restent sereins et déterminés et ont pleine confiance en la justice de notre pays pour faire éclater la vérité et lui permettre de recouvrer au plus vite sa liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Micro-entreprises: les attributions du ministre délégué auprès du Premier ministre fixées

Plusieurs missions ont été attribuées au ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la micro-entreprise, portant notamment sur...

CPA: lancement de neuf produits issus de la finance islamique

Le Crédit Populaire d'Algérie (CPA) a lancé dimanche la commercialisation de neuf (9) produits de la finance islamique au niveau de son agence du...

Atteindre un taux de 70% de stations-service proposant le Sirghaz d’ici 5 ans

Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué son Président...

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat

Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été officiellement mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat, de l’urbanisme...

Le projet d’amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé, mardi, à Alger, que le projet d'amendement de la Constitution, qui sera soumis au référendum le...

Kamel Rezig réaffirme sa volonté d’accompagner plus les producteurs et les exportateurs

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a réaffirmé mardi à Bouira l’engagement et la disposition de son département à accompagner davantage les producteurs ainsi...

Finances : le CPA lance un nouveau produit dédié aux PME et startups

Le Président directeur général (Pdg) du Crédit Populaire d'Algérie (CPA), Mohammed Dahmani, a annoncé, mardi à Alger, le lancement officiel par cette banque publique...

Commerce extérieur: exportation de 240 000 m2 de plaques de plâtres vers le Maroc

Une cargaison de 240.000 mètres carrés de plaques de plâtres standards ignifuges (résistantes au feu) et hydrofuges (résistantes à l'humidité) vient d’être exportée vers...

Dans la même catégorie

- Advertisement -