HomeEconomieKaci Aït Yala, président de la CACI-France : l’argent de la diaspora...

Kaci Aït Yala, président de la CACI-France : l’argent de la diaspora peut être une option pour renflouer les réserves de change de l’Algérie

Le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) à Paris, Kaci Aït Yala pense que l’envoi des devises par la diaspora vers l’Algérie peut être une option salvatrice pour renflouer les réserves de change l’Algérie

Il considère que les envois de fonds par la communauté algérienne établie à l’étranger sauveront l’économie nationale, qui ne cesse de se détériorer.

Kaci Aït Yala estime que le recours du gouvernement à l’exploitation des fonds envoyés par la communauté algérienne établie à l’étranger est parmi les issues qui permettront de sauver les investissements et les entreprises en général.

Très actif à l’international et en France, le président de la CACI milite depuis longtemps à convaincre les algériens de l’étranger pour regagner le pays afin de participer au développement économique de l’Algérie.

En contrepartie, Le président de la CACI en France a, en outre, appelé le gouvernement à faciliter les procédures d’investissements au pays pour la diaspora.

S’agissant du financement, il appelle les banques à ouvrir leurs filiales en France, tout en expliquant que le recours à ce genre de mécanisme économique ne se réalisera pas sauf s’il sera appuyé par une volonté politique.

- Advertisement -
- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here