lundi, novembre 30, 2020

Kamel Rezig réaffirme sa volonté d’accompagner plus les producteurs et les exportateurs

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a réaffirmé mardi à Bouira l’engagement et la disposition de son département à accompagner davantage les producteurs ainsi que les exportateurs afin de redynamiser le marché national et booster les exportations et l’économie du pays.

« Notre pays dispose de fortes potentialités agricoles, industrielles et touristiques, et Bouira en est l’exemple. Nous sommes toujours prêts à accompagner les producteurs et les exportateurs pour booster l’économie du pays et couvrir les besoins du marché national en différents produits », a souligné M. Rezig, qui visitait une usine de production de sauces industrielles, à El Hachimia.

Sur place, M. Rezig s’est dit très content de « voir une usine comme celle d’El-Hachimia produire et exporter vers des pays africains et européens ».

« Je suis très content de voir une usine locale produire selon les normes mondiales et exporter ses produits vers l’Europe et l’Afrique », a lancé le ministre à l’adresse de l’investisseur privé, avant de lui exprimer à nouveau son engagement de l’accompagner davantage pour étendre son activité et ses exportations via la création de nouveaux marchés.

Visitant une foire de produits locaux organisée sur l’esplanade jouxtant la maison de la culture, Ali Zaâmoum de la ville de Bouira, le premier responsable du secteur du commerce a réaffirmé la disposition de son département à œuvrer, en collaboration avec les autres ministères, pour aplanir toutes les difficultés auxquelles font face les producteurs, notamment de la filière oléicole.

A propos de la commercialisation de l’huile d’olive, M. Rezig a jugé qu’il est temps pour ce produit d’étendre son marché et d’aller vers d’autres pays arabes et africains. Il a appelé les services concernés à coordonner plus avec la chambre de commerce de la wilaya de Béchar pour tenter d’atteindre le marché de la Mauritanie.

« Notre huile d’olive qui répond à toutes les normes mondiales, a sa place sur le marché de 53 pays africains, de 22 pays arabes et 27 pays européens.

Notre visite à Bouira se veut un message pour aller vers plus d’exportation de nos produits, et cela demande une collaboration permanente entre les secteurs de l’Industrie, l’Agriculture et le Commerce », a souligné l’hôte de Bouira.

« L’exportation est le point commun qui relie ces trois secteurs et qui nous oblige à travailler ensemble », a insisté M. Rezig, avant de mettre l’accent sur la nécessité de travailler pour « permettre aux producteurs de commercialiser leurs produits à travers les 48 wilayas du pays et pour quoi pas de l’exporter vers l’étranger », a-t-il dit.

Dans un point de presse tenu en marge de sa visite à Bouira, le même responsable a rappelé qu’un registre de commerce destiné uniquement aux exportateurs a été créé pour justement faciliter et encourager les producteurs à exporter leurs produits.

Au sujet de la lutte contre le commerce informel, le ministre a expliqué que l’Algérie nouvelle a décidé d’absorber ce phénomène de façon progressive et ce via la création du « registre de commerce ambulant » pour permettre à la fois aux jeunes commerçants, de faire nourrir leurs familles et aussi de s’insérer progressivement dans l’activité commerciale officielle.

M.Rezig a évoqué, entre autre, la question relative au paiement électronique, qu’il a estimé indispensable pour le commerce notamment en cette période de crise financière. « Il y’a de l’engouement pour les terminaux de payement électronique (TPE) à Bouira ainsi que dans d’autres wilayas. Nous devons coordonner plus avec Algérie Poste pour généraliser cette technique, et nos efforts ont commencé à donner des fruits », s’est réjoui le ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -