mardi, juillet 7, 2020

La chaîne hôtelière Hyatt Hotels Corp s’implante en Algérie en 2019 : le groupe américain compte investir 200 millions dollars

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La chaîne hôtelière américaine Hyatt Hotels Corp envisage d’agrandir ses investissements en Afrique pour un montant de 200 millions de dollars.

L’Algérie figure sur la liste des pays où le groupe compte placer sa marque hôtelière à partir de l’année prochaine. Après l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tanzanie, «Hyatt est ouvert aux opportunités de franchise», a déclaré Kurt Straub, vice-président de la compagnie pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Un contrat de gestion de la chaîne Hyatt porte sur la construction, près de l’aéroport d’Alger, d’un hôtel d’une capacité de 326 chambres au début de l’année 2019. Cet hôtel sera construit à l’instar d’autres infrastructures en Ethiopie, au Sénégal et au Kenya. «Hyatt prévoit d’ouvrir son premier hôtel en Ethiopie d’ici la fin de l’année, qui sera suivi des premiers hôtels en Algérie et au Sénégal au début 2019 et au Kenya l’année suivante», annonce le vice-président Moyen-Orient et Afrique.

Le continent africain attire de nouveaux investissements de la chaîne hôtelière après le constat de l’augmentation des flux touristiques, notamment chinois. Hyatt Hotel Corp cherche à «doubler son portefeuille africain afin de profiter des visites de plus en plus nombreuses des voyageurs africains et chinois» rapporte Bloomberg.

Le vice-président régional de la compagnie pour l’Afrique subsaharienne estime que le marché chinois est en pleine croissance et les voyages intra-africains offrent d’importantes opportunités. «La classe moyenne chinoise voyage énormément avec le nombre en pleine croissance de détenteurs de passeports, de même pour l’Inde dont les ressortissants commencent à voyager.

Nous constatons aussi que quatre voyageurs sur dix en Afrique sont originaires du continent et c’est un nombre qui évolue», indique le même responsable dans un article de l’agence Bloomberg. «Les choses s’ouvrent en Ethiopie, c’est très excitant ce qui se passe là-bas.

C’est beaucoup plus facile maintenant que c’est ouvert, il y a une voie à suivre», déclare Straub à partir de la capitale duKenya, Nairobi, en commentant l’annonce éthiopienne de relâcher le contrôle de l’économie planifiée et de s’ouvrir à davantage d’investissements étrangers.

L’investissement de la chaîne en Ethiopie prendra la forme d’un hôtel exploitable dans le cadre d’un contrat de gestion conclu avec le britannique ASB Development LTD, et de points de vente dans les villes éthiopiennes d’Awasa et Mekelle. Si, au Sénégal, la chaîne Hyatt installera son hôtel à Dakar, au Kenya l’investisseur américain compte ouvrir les marques Hyatt House et Hyatt Place à Nairobi, puis s’étendra à la ville portuaire de Mombasa, dans l’océan Indien.

El watan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Hassen Khelifati, P-DG d’Alliance Assurances : «L’Etat doit sauvegarder l’économie et soutenir les entreprises, mais sans discrimination de statut»

Reporters : Quel impact a le confinement sur le secteur des assurances, notamment votre entreprise, Alliance Assurances ? Hassen...

Sonatrach: le production en déclin

Le renouvellement des réserves et l’accroissement de la production de pétrole et de gaz naturel sont au centre des préoccupations du groupe Sonatrach qui...

Algérie-Tunisie-Portugal: le développement de la coopération commerciale examiné à Alger

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a reçu lundi à Alger, les ambassadeurs de la République de Tunisie et du Portugal en Algérie, respectivement...

Endettement extérieur: une option évitable selon le président du CNES

Le président du Conseil national économique et social (CNES), Rédha Tir a affirmé, lundi, que l'Algérie "disposait encore d'une marge de manœuvre" lui permettant...

Bataille d’Alger: Décès d’Ennio Morricone, compositeur de la musique du film

Le compositeur italien Ennio Morricone, auteur, notamment de la bande originale du long métrage, "La Bataille d'Alger" réalisé par son compatriote Gillo Pontecorvo, est...

CHU d’Oran: Quatre fonctionnaires sanctionnés pour faute grave

Quatre fonctionnaires, dont un médecin, du Centre hospitalo-universitaire "Dr Benzerdjeb" d’Oran ont été suspendus, en attendant leur traduction en conseil de discipline, pour avoir...

Pétrole et gaz : baisse de 31 % du volumes des découvertes en 2020, la plus faibles du siècle

Les six premiers mois de l’année sont les moins prolifiques depuis le début du siècle en termes de découvertes pour l’industrie des hydrocarbures. Une...

Nouvelle Constitution : Tebboune prévoit le référendum en septembre ou octobre

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a évoqué, le samedi 4 juillet 2020, lors d’un entretien accordé à la chaîne de télévision France...

Dans la même catégorie

- Advertisement -