Lancement de la 4ème édition du Grand Prix d’architecture étudiant LafargeHolcim 2019 : « Repenser le tourisme balnéaire » est le thème du concours pour une gagne de 900 000 DA

Ce grand concours national s’inscrit dans le cadre des passerelles entre Lafarge Holcim avec son réseau académique visant à encourager et à promouvoir les jeunes talents en architecture. Le thème de cette année est « Repenser le tourisme balnéaire », avec plus de 420 étudiants déjà inscrits en provenance de quatre établissements d’excellence. Il s’agit de l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme, du département d’architecture de la faculté d’Alger, l’Institut d’Architecture et d’Urbanisme de Blida et du département d’architecture et d’Urbanisme de Tizi-Ouzou ; souligne un communiqué transmis par Lafarge Holcim à notre rédaction.

« Cette année, les candidats sont invités à proposer des projets architecturaux répondants aux standards internationaux du tourisme balnéaire. Les projets seront évalués par un comité mixte sur des critères de créativité, d’innovation dans le choix des matériaux et des solutions constructives, modernité architecturale, budgétaire, délais de réalisation, réduction de l’empreinte environnementale, l’utilisation des matériaux locaux, l’efficacité énergétique des bâtiments, la durabilité et de la capacité de chaque concourant à défendre son projet », précise la même source. La remise des prix, pour une valeur de 900.000 DZD, sera organisée lors du dîner de gala en juin de cette année. Pour plus d’information sur le Grand Prix d’Architecture Etudiant LafargeHolcim 2019. 

« LafargeHolcim Algérie est ainsi heureuse de lancer pour la quatrième année consécutive son Grand Prix d’Architecture Etudiant, sous le Haut Patronage de Monsieur le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville ! » Suite aux francs succès rencontrés lors des trois précédentes éditions, et Grâce à une nouvelle association avec l’Agence Nationale de Développement du Tourisme (ANDT), cette année le choix du thème s’est porté sur comment « Repenser le Tourisme Balnéaire en Algérie ».

Destinée aux étudiants en architecture depuis 2015, cette édition s’élargit maintenant aux étudiants de quatre établissements de renom cités plus haut, Le concours a pour objectif de pousser les étudiants en architecture à la recherche d’un style novateur, où se lient l’art et la pureté des formes et du style. Les candidats devront faire la démonstration des avantages apportés par le béton, de la pertinence de son choix, de son adéquation aux formes architecturales proposées, et utiliser son potentiel technique et plastique pour proposer un projet Touristique Balnéaire qui intègre la logique du contexte ainsi que les exigences de durabilité et de qualité environnementale contemporaines.

Le tourisme dans le monde prend de plus en plus de considération comme étant un moteur de développement durable à travers ses bénéfices pour le développement des autres secteurs [agriculture, artisanat, culture, transport service, industrie et BTPH]. Il constitue ainsi une importante source de création d’emploi de richesse.

                       Tourisme, un facteur de développement en Algérie

En Algérie, le tourisme constitue non seulement une source de revenu en devise pour l’économie nationale, mais aussi un facteur de développement avec un potentiel dépassant largement la moyenne internationale. De par son vaste bassin méditerranéen, l’Algérie offre un cadre particulièrement favorable au tourisme balnéaire. La côte, la plage de sable, la mer et le soleil sont devenus depuis le 21ème siècle une source d’attrait indéniable pour les touristes et amateurs de promenades littorales.

Le tourisme balnéaire est avec les voyages en montagne la première forme de tourisme de masse apparue. La sociologie du tourisme balnéaire a historiquement évolué avec par exemple l’apparition des campings, de casinos, de boites de nuit, de complexes de loisirs, de plages réservées aux stars et à une classe de touristes riches, un tourisme de classe vertes et classes de mer ou de voile, un tourisme nature, etc. L’étudiant doit redéfinir les bases et principes de l’architecture en concevant une forme dynamique, permettant aux touristes de bénéficier d’un environnement agréable, chaleureux, intime, convivial, avec des activités répondants aux standards internationaux.

À partir des éléments proposés, le “thème” du présent document, le projet devra se positionner sur ce que peut être le Tourisme Balnéaire d’aujourd’hui et de demain. Il intégrera les problématiques urbaines particulières du site et proposera des aménagements qui répondent aux évolutions du Tourisme Balnéaire.

Il devra aussi être conçu dans un souci de préservation environnementale et de développement durable. Choix des matériaux, maîtrise des consommations d’énergie, utilisation ou gestion de l’écoulement des eaux pluviales, diminution du taux d’imperméabilisation des sols, couverture végétale [du sol ou du bâti] , l’isolation thermique pour les toits et les planchers inter-étages sont autant de points qui devront être intégrés et argumentés par les concurrents. Les étudiants intéressés sont orientés sur le site www.lafargeholcim.dz pour plus d’informations. 

Par Meziane Atmani

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -