vendredi, janvier 22, 2021

Le FCE lance un concours digital pour les meilleurs projets innovants de lutte contre le Covid19

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le Forum des Chefs d’entreprise (FCE) a lancé lundi la première édition du Hack Algéria-Post Covid-19, un concours digital pour les meilleurs projets numériques innovants, susceptibles de contribuer dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Cette plateforme permettra de lancer des chalenges numériques, fédérer des compétences autour de projets concrets, ainsi que d’accompagner et former des talents à l’esprit entrepreneurial afin d’aboutir à la création de startups qui répond à un besoin précis, a expliqué Djaoued Salim Allal, président de la commission numérique ai sein du FCE lors d’une conférence dédiée à l’évènement.

Ce Hackaathon public, qui se tient en ligne du 18 mai au 18 juin, donne rendez-vous aux développeurs, aux entreprises innovantes, aux acteurs technologiques, aux créatifs et à tous ceux qui veulent unir leurs forces pour trouver des solutions techniques et technologiques contre l’épidémie Covid-19.

Complètement en ligne, ce projet devra donner l’exemple du respect de la distanciation sociale, ainsi que des mesures de restrictions sanitaires, en s’appuyant sur des plateformes numériques comme lieu et infrastructure fondamentale pour l’organisation de cet événement, a précisé la même responsable.

Ce concours est organisé autour de cinq thèmes, à savoir le digital au service de la Santé et la gestion post Covid-19, le digital support essentiel à la bonne gouvernance et la data gouvernance, le digital et la société post Covid-19, le digital pour une économie de crise, ainsi que le digital et le fintech.

Entièrement porté par des opérateurs économiques, l’appel à candidatures permet, d’accélérer l’adaptation des solutions technologiques existantes aux problématiques engendrées par la pandémie, a souligné M. Allal.

L’objectif ciblé est d’avoir plus 1.000 inscriptions autour de 200 idées organisées par équipe, puis en tirer 50 projets réalisables, et les 5 premiers, choisi par un jury de 28 membres, seront les lauréats et qui auront chacun 500.000 da comme récompense, a précisé le vice-président du FCE.

Les critères du choix du projet repose du la pertinence et l’adaptation de l’idée avec le contexte actuel afin de pouvoir résoudre aussi les problèmes post-Covid19, l’innovation, la faisabilité et rapidité de l’action, la viabilité et soutenabilité à long terme, ainsi que son impact sur la société et son la société, les citoyens, les administrations publiques, les hôpitaux, les associations etc.

Présente à la conférence, la vice-président du FCE, Nacera Haddad, a estimé que « la crise du Coronavirus est une opportunité de créativité qui permet aux jeunes talents de s’exprimer, donc, on doit la saisir à travers ce genre de concours ».

Pour sa part, Chams-Eddine Bezzitouni, président de la Commission Startups au sein du FCE a indiqué que grâce à la crise sanitaire que le monde traverse, un élan d’engagement et de créativité est enregistré, donc, ce concours permettra de dénicher les talents et se servir de leurs savoir au service de la société.

La présidente de la commission femmes entrepreneures du FCE, Meriem Biskrr, s’est elle aussi félicitée du lacement de cet hackathon, soulignant qu’il est aussi « en faveur des femmes innovatrices qui pourraient également participer à partir de chez elles sans subir de contraintes et contribuer par leur savoir à trouver des solutions aux problèmes post-Covid19 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Sahara occidental: Moncef Marzouki soutient le Maroc et s’en prend à l’Algérie

L’ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a tenu des propos très hostiles au pouvoir algérien le comparant à un «marchand de rêves qui vend des...

Pêche: mesures incitatives pour l’acquisition de matériel de navigation

Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi a tenu mardi une réunion en visioconférence avec le ministre de la...

Pétrole : le baril à 46,72 dollars à la veille de la réunion de l’Opep+

Le prix du panier de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont le pétrole brut algérien, s’est maintenu à prés de 47 dollars...

Dans la même catégorie

- Advertisement -