mercredi, septembre 23, 2020

Le FCE lance un concours digital pour les meilleurs projets innovants de lutte contre le Covid19

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le Forum des Chefs d’entreprise (FCE) a lancé lundi la première édition du Hack Algéria-Post Covid-19, un concours digital pour les meilleurs projets numériques innovants, susceptibles de contribuer dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Cette plateforme permettra de lancer des chalenges numériques, fédérer des compétences autour de projets concrets, ainsi que d’accompagner et former des talents à l’esprit entrepreneurial afin d’aboutir à la création de startups qui répond à un besoin précis, a expliqué Djaoued Salim Allal, président de la commission numérique ai sein du FCE lors d’une conférence dédiée à l’évènement.

Ce Hackaathon public, qui se tient en ligne du 18 mai au 18 juin, donne rendez-vous aux développeurs, aux entreprises innovantes, aux acteurs technologiques, aux créatifs et à tous ceux qui veulent unir leurs forces pour trouver des solutions techniques et technologiques contre l’épidémie Covid-19.

Complètement en ligne, ce projet devra donner l’exemple du respect de la distanciation sociale, ainsi que des mesures de restrictions sanitaires, en s’appuyant sur des plateformes numériques comme lieu et infrastructure fondamentale pour l’organisation de cet événement, a précisé la même responsable.

Ce concours est organisé autour de cinq thèmes, à savoir le digital au service de la Santé et la gestion post Covid-19, le digital support essentiel à la bonne gouvernance et la data gouvernance, le digital et la société post Covid-19, le digital pour une économie de crise, ainsi que le digital et le fintech.

Entièrement porté par des opérateurs économiques, l’appel à candidatures permet, d’accélérer l’adaptation des solutions technologiques existantes aux problématiques engendrées par la pandémie, a souligné M. Allal.

L’objectif ciblé est d’avoir plus 1.000 inscriptions autour de 200 idées organisées par équipe, puis en tirer 50 projets réalisables, et les 5 premiers, choisi par un jury de 28 membres, seront les lauréats et qui auront chacun 500.000 da comme récompense, a précisé le vice-président du FCE.

Les critères du choix du projet repose du la pertinence et l’adaptation de l’idée avec le contexte actuel afin de pouvoir résoudre aussi les problèmes post-Covid19, l’innovation, la faisabilité et rapidité de l’action, la viabilité et soutenabilité à long terme, ainsi que son impact sur la société et son la société, les citoyens, les administrations publiques, les hôpitaux, les associations etc.

Présente à la conférence, la vice-président du FCE, Nacera Haddad, a estimé que « la crise du Coronavirus est une opportunité de créativité qui permet aux jeunes talents de s’exprimer, donc, on doit la saisir à travers ce genre de concours ».

Pour sa part, Chams-Eddine Bezzitouni, président de la Commission Startups au sein du FCE a indiqué que grâce à la crise sanitaire que le monde traverse, un élan d’engagement et de créativité est enregistré, donc, ce concours permettra de dénicher les talents et se servir de leurs savoir au service de la société.

La présidente de la commission femmes entrepreneures du FCE, Meriem Biskrr, s’est elle aussi félicitée du lacement de cet hackathon, soulignant qu’il est aussi « en faveur des femmes innovatrices qui pourraient également participer à partir de chez elles sans subir de contraintes et contribuer par leur savoir à trouver des solutions aux problèmes post-Covid19 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Grève de Numilog Bejaia: Communiqué du Comité de participation

En notre qualité de représentants légitimes des sulariés de Numilog, élus par les 1300 employés de l'entreprise, nous, membres...

Championnat football: CRB sacré champion d’Algérie

C'est un titre qui leur tombe du ciel. Le CRB est sacré champion d'Algérie, alors qu'il reste encore 8 matchs à jouer, soit 24...

La Poste (argent liquide): 392 milliards de DA retirés en 1 mois et beaucoup de mécontentement

Le montant des retraits en espèce auprès des guichets postaux et automatiques d'Algérie poste (AP) s'élève à 392 milliards de DA et ce, pour...

Voyages hors UE : L’Algérie retirée de la liste des pays sûrs

Pour l'Union européenne, l'Algérie est classée sur le liste des pays non dangereux pour ses ressortissant compte tenue que la Covid 19 ne représentent...

Finance islamique : La BNA donne le feu vert pour la commercialisation de neuf nouveaux produits

La Banque nationale d’Algérie (BNA) a obtenu jeudi l’autorisation de mettre sur le marché neuf (09) nouveaux produits relevant de la finance islamique, a...

Lobbying: Ali Haddad paie 10 millions dollars pour les services d’un cabinet proche de Trump

Il est derrière les barreaux et continuait à signer des contrats et faire des affaire. Lui c'est Ali Haddad. L’homme d’affaires emprisonné , a engagé...

Mémorandum entre Sonatrach et l’espagnole Cepsa: intensifier l’investissement en Algérie et à l’international

Le Groupe Sonatrach et son partenaire espagnol Cepsa ont procédé, le mercredi 29 juillet 2020, à la signature d’un Mémorandum d’Entente (MoU) « afin d’examiner...

Arrestation: le journaliste Moncef Ait Kaci placé en détention provisoire

Le journaliste et correspondant de la chaîne France 24 Moncef Ait Kaci a été placé en détention provisoire. Il a été déféré devant le...

Dans la même catégorie

- Advertisement -