« Fruit de cinq années d’efforts et source de fierté pour l’économie algérienne, le complexe de pneumatiques, situé dans la zone industrielle de Sétif est le premier du genre en Algérie, dans le monde arabe et le troisième sur le continent africain », a ajouté le responsable d’Iris au cours d’une visite guidée de l’usine organisée pour la presse, qualifiant cette journée « d’historique » pour l’industrie algérienne.

S’étendant sur une superficie de 5,5 hectares, cette usine produira annuellement, dans une première phase, 2 millions de pneus pour véhicules touristiques, commerciaux et semi lourds avant de passer, dans une seconde phase, à 4,5 millions unités par an et se lancer, lors d’une troisième phase, dans la production de pneus pour poids-lourds à une cadence de 400.000 unités/an, a expliqué à l’occasion la directrice de communication du Groupe, Meriem Bourboudjene.

Doté des technologies les plus modernes où le processus de production est contrôlé en temps réel, ce complexe emploiera 1.300 travailleurs dans les cinq prochaines années, a ajouté la même responsable.

Le complexe dispose également de 320 points de contrôle, de vérification et d’essai des pneumatiques ainsi que plusieurs laboratoires de recherche et de développement équipés de technologies modernes où des ingénieurs algériens assurent le contrôle de la qualité et la conception de nouveaux modèles de pneumatiques.

Selon ses cadres cette usine a obtenu des certifications de qualité accordées par des instances européennes, assurant que l’exportation figure parmi les objectifs de l’usine Iris qui participera, dans cette perspective, dans grandes manifestations mondiales de l’industrie du pneumatique dont celles de Shanghai (Chine) le mois prochain, Los Angeles (USA) et à Cologne (Allemagne) en 2020.