Le groupe LOGITRANS : achat de 100 nouveaux camions Mercedes Benz pour acheminer la marchandise exportée via les frontières vers  les pays d’Afrique

Longtemps discret, le groupe LOGITRANS commence à se rendre visible. La preuve, il est impliqué dans la lutte contre les accidents de circulation à travers sa participation au salon de la prévention routière.

Si l’image du Groupe à travers son action citoyenne en faveur de la réduction des accidents de circulation,  Le groupe LOGITRANS constitue par ailleurs  un vecteur pour le développement des exportations algériennes par route vers les pays voisins et africains. L’Algérie a décidé de développer ses exportations vers les pays frontaliers de  l’Algérie.

Le groupe LOGITRANS  est le mieux indiqué pour assurer cette tâche. Il commence d’ailleurs  à se déployer pour assumer convenablement cette mission en mobilisant de moyens supplémentaires.

Donc, dans l’optique de répondre aux défis qui l’attendent, le groupe LOGITRANS élargi sa flotte de camions, avec l’acquisition de 100 nouveaux poids lourds de la marque Mercedes Benz, 4×4, de production algérienne, selon les déclarations du directeur général du groupe, au journal El Massa. Soit près de 100 milliards d’investissement.

Soulignant, sa satisfaction quant à la hausse de la demande du transport, notamment avec l’organisation de la 3e caravane commerciale vers la capitale mauritanienne, Nouakchott, qui mobilisera 16 camions, et acheminera conformément aux conventions signées avec les exportateurs algériens, 370 tonnes de plusieurs  agricoles, alimentaires, en plus des produits plastiques et emballages.

Concernant cette caravane, arrivée hier au passage frontalier de Tindouf,  le même responsable, précise, que plusieurs améliorations ont été opérés pour permettre u meilleur déroulement de l’opération, tel que le regroupement des marchandises dans les bases logistiques du groupe, dans le l’Est et l’Ouest.

Par ailleurs, le PDG de LOGITRANS, annonce qu’un contrat sera signé avec le groupe « El Hamel »dans la wilaya d’Adrar, pour exporter 8000 tonnes de différentes produits, vers le Niger. Une opération qui nécessitera, près de 200 camions semi-remorques.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -