jeudi, avril 15, 2021

Le PDG de Total Patrick Pouyanné prédit l’envolée du prix : Bientôt Un baril à 100 dollars

Par : Mahmoud Chaal

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné a déclaré hier lors d’un entretien organisé à Washington par le CSIS (Centre pour les études stratégiques et internationales), qu’il ne serait pas surpris de voir un baril de pétrole à 100 dollars, ont rapporté hier plusieurs média français.

Il a indiqué que les variations de prix sur le marché étaient actuellement assez fortes en raison des tensions diplomatiques. « Nous sommes dans un nouveau monde où les tensions géopolitiques dominent le marché à nouveau », a-t-il déclaré.

Pouyanné a estimé qu’«il y a une forte demande sur les marchés, l’OPEP et la Russie appliquent leur politique efficacement et par-dessus cela vous avez l’annonce dur l’Iran qui pousse à la hausse. Je ne serai pas surpris de voir un baril de pétrole à 100 dollars dans les prochains mois ».

De son côté, l’Arabie Saoudite a annoncé hier qu’elle veillerait à ce que le monde soit approvisionné adéquatement en pétrole pour soutenir la croissance économique mondiale, tout comme l’Inde a exprimé sa frustration avec des prix du pétrole atteignant 80 dollars le baril pour la première fois depuis 2014, a rapporté l’agence Reuters.

Le ministre saoudien de l’OPEP, Khalid al Falih, a appelé le ministre indien du Pétrole, Dharmendra Pradhan, pour l’assurer que « soutenir la croissance économique mondiale était «l’un des objectifs clés du royaume», a déclaré le ministère saoudien dans un communiqué.

Le ministre saoudien a réitéré « son engagement envers la stabilité du marché et que le Royaume, avec d’autres producteurs, assurera la disponibilité des approvisionnements adéquats pour compenser toute insuffisance potentielle », selon la même source.

La déclaration est venue alors que les prix du pétrole remontaient à 80 dollars le baril pour la première fois depuis 2014 en raison des préoccupations croissantes concernant les perturbations des exportations pétrolières iraniennes en raison des nouvelles sanctions américaines et de la chute de la production au Venezuela.

Les ministres saoudiens et indiens ont tous deux déclaré que Pradhan s’inquiétait de l’escalade des prix et de son impact sur les consommateurs et en particulier sur l’économie indienne, le troisième plus grand consommateur de pétrole au monde.

« J’ai exprimé ma préoccupation concernant la hausse des prix du pétrole brut et son impact négatif sur les consommateurs et l’économie indienne et a réitéré le besoin de prix du pétrole brut stables et modérés », a déclaré Pradhan dans un communiqué.

L’Inde, pour mémoire, est l’un des plus grands consommateurs d’énergie. Il est l’un des rares pays qui enregistre une croissance plus rapide au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

7ème art: le cinéaste Ahmed Rachedi nommé conseiller de Tebboune

Le réalisateur et cinéaste algérien, Ahmed Rachedi, a été nommé conseiller auprès du président de la République, chargé de...

Importation de véhicules neufs: le dossier réglé bientôt enfin

Interrogé sur le sujet de l'importation de véhicules neufs, lors de la rencontre périodique avec les représentants de certains médias nationaux, le président de...

Députés français veulent savoir: vérité sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie

Neufs députés français ont réclamé, dans une lettre adressée à Macron et publiée par le Journal Du Dimanche (le JDD), la publication des « données et les...

Equipe nationale du Maroc: Halilhodzic « adore » les journalistes

Le  coach  de  l’équipe  marocaine  de  football,  le  Bosniaque  Vahid Halilhodzic, a longuement évoqué ses mauvais souvenirs avec la presse algérienne, à l'occasion d'une...

Ramadhan: mise en place des marchés à bas prix

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a ordonné, dimanche, l'accélération de la mise en place des marchés de ventes au rabais et la vente...

Produits alimentaires : La facture d’importation affiche 10 milliards $ en 2020

La facture d’importation des produits alimentaires en Algérie dépasse 10 milliards de dollars en 2020, a indiqué, ce lundi, le premier ministre, Abdelaziz Djerad,...

Concours du village le plus propre de Tizi-Ouzou : Azra lauréat de l’édition 2021

Les lauréats de la 8ème édition du concours « Rabah Aissat » du village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont été dévoilés, ce...

Cinéma: avant-première du long métrage « Saliha » et du court métrage « El waldin »

La salle Ibn Zeydoune (Alger) a abrité, samedi soir, l'avant première du long métrage "Saliha" réalisé par Mohamed Sahraoui et le court métrage "El...

Dans la même catégorie

- Advertisement -