Les conseils de Sidi Said à Ali Haddad: « créer de l’emploi, payer les impôts et payer les cotisations de l’assurance».  

Le Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) Abdelmadjid Sidi Saïd, invité  à l’assemblée générale élective du FCE, a une petite idée de ce que devrait faire son « ami » Ali Haddad  à travers l’action Forum durant cette mandature.

Pour Sidi Said, l’action du FCE doit obéir à trois principaux devoirs. «J’attends des hommes d’affaires de répondre à trois principaux devoirs, rien d’autre : créer de l’emploi, payer les impôts et payer les cotisations de l’assurance»,  déclare le patron de l’UGTA, ce samedi en marge de la tenue de l’assemblée élective du Forum.

Selon le SG de centrale syndicale, les hommes d’affaires sont eux-mêmes les créateurs de l’environnement d’investissement. Sidi Saïd a exprimé sa confiance en les hommes d’affaires à développer l’économie du pays. « Aujourd’hui, l’Algérie a besoin de l’investissement», en estime-t-il. Pour Sidi Said,  l’investissement est un trésor pour l’Algérie, les chiffres et les performances réalisés ne correspondent pas à l’ambition et au potentiel de l’Algérie.

Pour rattraper ce retard dans le développement économique, le SG de l’UGTA demande  aux hommes d’affaires de fournir plus d’efforts et travailler ensemble pour un investissement fort, qui participera à la construction de l’économie nationale. «Sans le développement économique, il n’y aura pas de développement social», martèle le syndicaliste.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -