vendredi, juillet 3, 2020

L’Etat résolu à accompagner les entreprises dont les propriétaires sont placés en détention provisoire

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Hassan Rabehi, a réitéré lundi à Alger que l’Etat était résolu à accompagner les entreprises économiques dont les propriétaires se trouvent en détention provisoire.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une conférence organisée par la Radio nationale sur le rôle du dialogue dans l’immunisation de la société, M. Rabehi a rappelé « les mesures d’accompagnement décidées par l’Etat pour le dossier de ces entreprises en vue de leur sauvegarde et de la préservation des emplois, ce qui témoigne », a-t-il dit de « sa résolution à trouver des solutions consensuelles à même de satisfaire tout un chacun ».

A une question sur le dégel des comptes bancaires des entreprises concernées, le Porte-parole du gouvernement a expliqué que cette décision « est tributaire des procédures administratives et juridiques y afférentes ».

Le ministre des Finances Mohamed Loukal avait indiqué dimanche que la désignation, par l’autorité judiciaire, d’administrateurs indépendants pour gérer les entreprises appartenant aux groupes Haddad, Tahkout et Kouninef, permettra le dégel des comptes bancaires de ces entités « dans les plus brefs délais ».

Le 22 août, le juge enquêteur, saisi des dossiers des sociétés appartenant aux Groupes Haddad, Tahkout et Kouninef, a rendu des ordonnances de désignation de trois administrateurs, experts financiers agréés, pour la gestion de ces sociétés.

SourceAPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Frontières hors UE : La Suisse rouvre ses frontières aux Algériens mais pas l’Allemagne

La Suisse rouvrira ses frontières aux ressortissants en provenance de 14 pays tiers dont l’Algérie, à partir du lundi...

Karim Tabbou: enfin libre!

A sa sortie de la prison de Kolea (Tipaza) où il était en détention de puis septembre 2019, Karim Tabbou a été accueilli par...

Afrique: progrès significatifs dans la lutte contre la fraude fiscale

Les pays africains ont réalisés des progrès importants dans la lutte contre la fraude fiscale et les flux financiers illicites, a révélé le dernier...

Industrie pharmaceutique: Accompagner les opérateurs économiques pour augmenter le volume des exportations

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a indiqué lors de sa rencontre avec le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP)...

Hydrocarbures: Toufik Hakkar le PDG de Sonatrach inspecte la zone industrielle à Bejaia

Le Président directeur général (P-dg) de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Toufik Hakkar a effectué, samedi, une visite d'inspection à la zone industrielle...

Arrestation: Fodil Boumala sort de prison

L’activiste Fodil Boumala est sorti de prison ce jeudi après son audition par le tribunal de Dar el-Beida (Alger), rapporte le CNLD (Comité National...

British Council Algérie: mise en ligne d’une bibliothèque numérique

Le British Council a mis en ligne mardi à Alger sa bibliothèque numérique qui donne accès gratuit aux adhérents Algériens à de nombreux contenus...

Khenchela : le P-APC de Kais impliqué dans une affaire de corruption

Le wali de Khenchela, Ali Bouzidi, a procédé à la suspension, à titre conservatoire, du président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Kais pour...

Dans la même catégorie

- Advertisement -