lundi, mars 30, 2020

Maghreb Leasing Algérie enregistre une croissance de 34% en 2017 par rapport à 2016

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

M. Nafa Abrous le Directeur général du Maghreb Leasing Algérie – MLA

Lors d’une rencontre organisée hier au siège d’Algex, le Directeur général du Maghreb Leasing Algérie (MLA) a annoncé son chiffre d’affaires estimé à 12 milliards dinars en 2017, soit une progression de 34% de croissance par rapport à 2016. Ce qui porte le chiffre d’affaires de MLA à 130 Mda (1,3 milliard dollars) depuis son installation en Algérie, en 2006.

« C’est dans les périodes de crise qu’on fait de bonnes affaires, au moment où toutes les entreprises et organismes adoptent de la prudence excessive, MLA s’est relancé à investir. Nous avons quatre (4) agences régionales à travers le pays et nous sommes passés à neuf (9). La 10e sera pour bientôt inaugurée à Constantine», annonce avec fierté Nafa Abrous, au commande depuis 2016 de cet organisme financier qui a décidé d’accompagner les entreprises algériennes à s’émanciper au niveau national mais aussi international. «Nous sommes prêts à aider les opérateurs pour trouver du financement auprès des banques même étrangères avec qui nous avons des relations de confiance. Nous recommandons et conseillons les patrons d’entreprises algériennes y compris ceux qui veulent exporter notamment sur notre continent, que ce soit en Côte d’ivoire, au Gabon, au Sénégal et partout ailleurs où nos opérateurs ont l’ambition de s’y installer», réitère Nafa Abrous qui dit comprendre parfaitement les entreprises algériennes ambitieuses.

Dans les questions réponses avec les opérateurs présents, notamment les adhérents à la Chambre de commerce d’Alger-Mezghena, que préside Mustapha Korichi, le PDG de MLA fait une annonce de taille. « Nous ne faisons jamais une hypothèque lorsque nous accordons un crédit-bail», souligne-t-il, précisant que la nouvelle stratégie de son établissement est de « financer une idée et non pas un projet écrit». Cette affirmation est en réalité un appel clair lancé en direction de start-uppeurs. Présent dans la salle, Djamel Rouane, un opérateur qui possède une entreprise de recyclage de pneus usés, revient sur son expérience. « Nous avons créé une entreprise de recyclage de pneus usés.

Nous exportons vers la Chine au moins 4 conteneurs par mois et nous allons encore exporter davantage à l’avenir avec la création d’usines dans chaque wilaya. Nous avons des problèmes pour l’acquisition de terrain faute de financement et nous avons sollicité Maghreb Leasing Algerie, mais notre dossier n’a pas été retenu par les services de MLA», se plaint-il, avant d’être stoppé par le premier responsable.

« Depuis 2016, MLA a changé de stratégie et de vision, désormais, nous finançons les porteur d’idées novatrices, de projets qui créent de la plus-value pour l’économie nationale, des projets ayant un potentiel dans la création d’emplois», réplique Nafa Abrous, qui invite son contradicteur à reprendre attache avec ladite société de leasing leader sur le marché algérien sans donner plus de détails.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie en Afrique

La Banque africaine de développement notée triple-A a levé un montant remarquable de trois milliards de dollars sur les...

Incendie d’un puits à Hassi-Messaoud: le feu complètement circonscrit

Le feu déclaré au niveau du puits pétrolier MD244 dans la région de Hassi Messaoud a été complètement circonscrit, a indiqué vendredi un communiqué...

Sonelgaz met en œuvre un plan de prévention contre coronavirus

Le groupe Sonelgaz a mis en œuvre un plan de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus auprès de son personnel, tout...

Les opérations de la finance islamique définies par la Banque d’Algérie

Un règlement de la Banque d’Algérie définissant les opérations relevant de la finance islamique et les conditions de leur exercice par les banques et...

Produits alimentaires: recul de 15% de la facture d’importation en janvier 2020

La facture d'importation des produits alimentaires en Algérie a atteint 625,84 millions de dollars (usd) en janvier 2020 contre 737,66 millions usd à la...

Coronavirus: extension de la mesure de confinement partiel à neuf wilayas

Le Premier ministre, M. Djerad Abdelaziz, a décidé l'extension de la mesure de confinement partiel à neuf wilayas, applicable à compter du samedi et...

Espagne : La croissance chutera en 2020 du fait de la pandémie de Covid-19

Les incertitudes sont élevées, le pays étant confiné depuis le 14 mars, avec un manque de clarté sur l’ampleur du plan d’aide. La fragmentation...

Italie – Le déficit budgétaire se dégradera et dépasserait 3% du PIB du fait de mesures de soutien à l’économie

L'Italie, pays le plus touché en Europe par l'épidémie de Covid-19, connaîtrait une sévère récession en 2020 avant de rebondir modérément en 2021. L'effet...

Dans la même catégorie

- Advertisement -