Manifestations anti-5emandat :  Ali Ghediri indésirable chez les manifestants

Le candidat à l’élection présidentielle du 18 avril prochain, Ali Ghediri, est très mal accueilli ce vendredi par les manifestants au niveau d’Alger Centre.

Le général à la retraite est indésirable même par les milliers de citoyens qui prennent possession des lieux avant le coup d’envoi de la contestation. « Dégage, dégage, dégage…… », scandent à l’unisson les manifestants, à la face du candidat Ghediri sans brancher.

Le candidat à la magistrature suprême a dévoilé durant la semaine à travers les réseaux sociaux son intention de rejoindre les manifs et de marcher aujourd’hui. Une décision politique que beaucoup d’observateurs ne comprennent pas.

« Si Ghediri ne peut pas se positionner contre le 5emandant du président sortant, en étant lui-même candidat », souligne un jeune marcheur à qui nous avons posé la question.

Sur le même ton, « Ali Ghediri n’a pas de place parmi nous, il doit retourner à Hydra à la permanence de campagne, s’il veut marcher, il doit retirer sa candidature », explique un jeune étudiant, convaincu que la marche d’aujourd’hui interpelle les décideurs de prendre des mesures importantes quant au sort de cette élection de la discorde.

Pour sa part, Noureddine, militant d’un parti politique, réagit comme la plus-part des manifestant en voyant Ali Ghediri battre le pavé.

« Ce candidat est ambigu, ses positions ne sont pas clair, il soutient quelque chose et son contraire, Ghediri ne peut pas s’engager dans cette élection, il est illogique de concourir face à un candidat veut s’accrocher à son poste encore durant les 5 prochaines années », nous explique ce militant qui scande à gorge déployé « Ghediri, dégage ».

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -