Menacée par la faillite : Air Algérie augmente les salaires avec effet rétroactif

Air Algérie a décidé d’augmenter les salaires du personnel de sa représentation générale, France Nord, avec effet rétroactif.

La Décision d’augmenter les salaires du personnel de sa représentation générale, France Nord, vient de démentir la promesse faite par le PDG du pavillon national.

Elle a en fait relevé de 4% la valeur du point indiciaire, un ajustement qui va se faire en deux étapes : une première hausse de 2% va porter la valeur du point indiciaire à 67.842 sur la paie du mois de mars, avec un rappel de salaire pour la période allant du 1er janvier 2018 au 28 février 2019. Une seconde augmentation de 2% va porter la valeur du point indiciaire à 69.199 sur la paie du mois de juin prochain, avec un rappel de salaire pour la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mai prochain. Quant au montant de la prime uniforme annuelle, elle sera augmentée à 1 500 euros au lieu de 1 400 euros, et ce, à compter du mois de juin prochain.

Allache Bekhouche a déclaré enjanvier 2018 qu’Air Algérie ne peut pas donner ce qu’elle n’a pas. Il aexclue de fait d’autre augmentation de salaire pour son personnel. Le volet commercial de la compagnie enregistre un déficit commercial de plusieurs milliards même si globalement les comptes d’Air Algérie fragilement équilibrés.

Avec cette nouvelle augmentation, Air Algérie, qui fait face une grande concurrence sur les lignes desservant l’Algérie, sera encore plus fragile et menacée de faillite comme ça été la cas plusieurs fois. Elle a été sauvée de faillite plusieurs fois, si ce n’est pas l’Etat qui a injecté de grosses sommes qui a permis la pérennité de la compagnie nationale.

Mais une question reste pendante. Sur quelle base, les responsables d’Air Algérie ont décidé d’augmenter les salaires d’une seule catégorie d’employés. Le reste du personnel, qui reçoit cette nouvelle comme une injustice, va certainement revenir au-devant de la scène des revendications pour demander également une augmentation à l’image de leurs collègues. On le saura prochainement.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -