Natixis Algérie – l’incubateur Sylabs: partenariat pour promouvoir l’écosystème Fintech

Natixis Algérie, filiale du groupe bancaire français BPCE adossée à Natixis (Pôle Services financiers spécialisés), et l’incubateur Sylabs, l’accélérateur algérien de start-up, ont signé, avant-hier à Alger, en présence notamment de l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, un accord de partenariat pour promouvoir l’écosystème Fintech en Algérie. Ce partenariat a pour objectif de créer des synergies entre Natixis Algérie, qui a lancé en 2018 Banxy, la première banque mobile en Algérie, et Sylabs, deux acteurs majeurs de l’économie numérique en Algérie. “Ensemble, les deux entités ambitionnent d’impulser une nouvelle dynamique autour de la ‘Fintech’ en Algérie en préparant les jeunes diplômés et les start-up aux enjeux et aux évolutions du secteur bancaire et de la finance”, souligne Sylabs dans un communiqué.

L’autre objectif de cette initiative est de faire évoluer les startup et faciliter les interconnections entre la banque, les porteurs de projets et les entrepreneurs de la communauté Sylabs, en leur offrant un accompagnement sur les techniques financières, ainsi que la mise en relation avec de potentiels investisseurs. “Ce partenariat permettra également d’initier la réflexion sur les nouveaux modèles à mettre en place localement, des modèles qui devront s’articuler autour d’un écosystème évoluant aujourd’hui à l’ère des nouvelles technologies”, ajoute le communiqué. De par sa connaissance de l’écosystème algérien et sa proximité avec les entrepreneurs innovants, Sylabs entend enrichir ses services à destination de ces derniers en leur offrant notamment un espace d’échange direct et privilégié avec un représentant du monde bancaire. Pour Natixis Algérie, cette collaboration lui permet de franchir une nouvelle étape dans son intégration à l’écosystème entrepreneurial algérien à travers des actions concrètes. Ce partenariat se matérialisera entre autres par l’organisation de rencontres traitant de sujets d’actualité, à l’instar de la “Fintech” pour laquelle un club sera exclusivement dédié.

Les sujets liés aux financements et dispositifs d’accompagnement des start-up feront également l’objet d’ateliers d’échanges. Selon le directeur général de Natixis Algérie, Boris Joseph, l’idée est née, il y a quelques semaines, lorsque la banque a accompagné des jeunes dans la structuration de leurs projets pour les rendre bancables. Natixis Algérie tentera de mobiliser les experts, avec qui la banque à l’habitude de travailler, pour conseiller “gratuitement” les jeunes entrepreneurs. Dès la fin de cette année, les start-up de la communauté Sylabs pourront alors profiter des expertises de Natixis Algérie sur l’ensemble des thématiques liées au secteur bancaire. “Nous ambitionnons d’apporter notre pierre à l’édifice en participant de manière proactive au développement de cet écosystème en Algérie”, a indiqué le directeur général de Natixis Algérie. “Le partenariat avec Natixis s’inscrit pleinement dans notre vision de développement de l’écosystème entrepreneurial algérien”, a indiqué, pour sa part, Abdellah Mallek, fondateur et directeur de Sylabs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici