dimanche, mars 7, 2021

Nouvelle appellation du FCE: l’ère Ali Haddad enterré

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Les affaires et la politique ne font pas bon ménage. Les membres de l’ex FCE viennent de se rendre compte. Ils ont décidé de débaptisé le FCE pour lui donner une nouvelle appellation.

Le changement de l’appellation du Forum des chefs d’entreprise (FCE), rebaptisé en Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC), a couronné un processus de changement entamé depuis une année dans l’objectif de rompre définitivement avec son ancienne gouvernance, a affirmé mardi le président de cette organisation patronale, Mohamed Sami Agli.

« Il y a eu un épisode malheureux dans notre histoire. On a toujours dit, et clairement, que la responsabilité incombe aux personnes et non pas à l’organisation, qui était victime quelque part d’une mauvaise gouvernance. C’est la raison pour laquelle tout le monde était aligné et engagé pour le changement depuis une année. On a fini ce processus de changement par la rupture avec le changement de nom », a indiqué M. Agli dans une interview accordée au quotidien francophone « El Watan ».

Pour lui, ce changement se traduit d’abord par l’exclusivité de l’action en faveur de l’économie, l’éloignement total de tout engagement politique et « un retour à la concentration de l’action sur le membre de l’organisation, les délégations de wilayas et les filières ».

« Désormais, l’exclusivité est à l’économie, loin de tout lobbying de tout intérêt personnel », souligne M. Agli qui a pris la tête du FCE en juin 2019, pour succéder à Ali Haddad, actuellement en prison.

Le processus de changement a été sanctionné par la dernière Assemblée générale, tenue le mercredi 22 juillet, et qui a acté la fin du FCE et la création de la Confédération algérienne du patronat citoyen.

Concernant le nouvelle appellation choisie, M. Agli a estimé qu’elle résume totalement le nouvel ADN de l’organisation: « Les membres tenaient au caractère algérien de l’organisation. Ils ont voulu aussi insérer dans l’appellation le mot patronat et surtout lui imprimer le caractère citoyen. Je pense qu’il est important de souligner que la citoyenneté est revenue, car nous avons prouvé depuis maintenant plusieurs mois que les membres de l’organisation et les entreprises qui la composent ce sont des sociétés citoyennes ».

Interrogé si les institutions et la collectivité étaient prêtes à oublier le passif du FCE, le président de l’organisation a souligné que les membres ont prouvé, après une année, leur utilité, tout en appelant à éviter « l’amalgame entre un bon et un mauvais grain » ainsi que « les procès d’intention ».

« Je suis d’accord qu’il y a un travail à faire, mais la rupture totale avec le défunt FCE est définitivement consommée. L’engagement et la volonté nous ont animés à aller vite vers ce changement. Il y a une volonté collective et réelle de changement. Celui qui nourrit encore des doutes, notre travail et notre action vont lui prouver le contraire », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -