vendredi, novembre 27, 2020

Nouvelle taxe sur les véhicules: payable une fois/an quelle que soit la durée du contrat

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La nouvelle taxe sur les véhicules automobiles et les engins roulants, instituée aux termes de l’article 84 de la loi de finances 2020, sera payable une fois par an quelle que soit la durée du contrat d’assurance, a indiqué la Direction générale des impôts (DGI) dans une note adressée aux services des impôts et fiscaux.

Expliquant les dispositions de l’article 84 de la loi de finances 2020 ayant institué une taxe sur les véhicules automobiles et les engins roulants, le document de la DGI indique que cette taxe est « mise à la charge du propriétaire du véhicule ou de l’engin roulant (particuliers ou sociétés) ».

La DGI a ajouté que les tarifs de cette taxe sont fixés comme suit : 1.500 da pour les véhicules de tourisme et 3.000 DA pour les autres véhicules et engins roulants, précisant que la taxe « est due à l’encaissement total ou partiel du montant du contrat d’assurance par l’assureur ».

A cet effet, la nouvelle taxe sur les véhicules automobiles et les engins roulants « doit être collectée par les assureurs lors de la souscription d’un contrat d’assurance », affirme la DGI.

« Le propriétaire du véhicule doit s’acquitter annuellement de cette taxe auprès de l’assureur qui doit porter le montant correspondant sur le contrat d’assurance, ainsi que la date de validité de cette taxe qui doit couvrir une année entière de douze (12) mois, quelle que soit la durée de validité du contrat d’assurance », selon la même source.

S’agissant des contrats d’assurance dont la durée de validité est inferieure à une année, la DGI a expliqué que « le propriétaire du véhicule est tenu de présenter à chaque souscription d’un autre contrat d’assurance, le contrat initial au titre duquel la taxe est acquittée et ce, durant la période de validité de cette taxe »

La DGI a, par ailleurs, expliqué que les montants afférents à cette nouvelle taxe, collectés pendant un (01) mois, doivent être reversés par la société d’assurances, dans les vingt (20) premiers jour du mois suivant, à la caisse du receveur des impôts, et ce, par voie de la déclaration tenant lieu de bordereau avis de versement (G n50).

Elle a également rappelé que le produit de cette taxe est affecté, en vertu de l’article 84 de la loi de finances 2020, comme suit : 70% au budget de l’Etat et 30% à la caisse de solidarité et de garantie des collectivités locale.

La DGI a, en outre, demandé à ses services « une large diffusion » de sa note, ainsi qu’à « la veille de son application ».

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -