OPEP : Mustapha Guitouni élu vice-président de l’organisation à compter du 1er janvier 2019

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a été élu  vice-président de l’Opep jeudi dernier à Vienne à la réunion du cartel.  Guitouni entame son mandant à partir du début de l’année 2019, selon un communiqué du Ministère.

La Conférence de l’Opep a également élu à l’unanimité vendredi, au siège de l’Opep, le ministre vénézuélien du Pétrole, Manuel Salvador Quevedo Fernandez, au poste de président de cette organisation à compter du 1er Janvier 2019, a ajouté la même source.

Pour rappel, les pays Opep et non Opep participants à la Déclaration de  Coopération, dont la Russie, ont annoncé vendredi dernier à Vienne une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils/jour pour redresser les cours. Cette décision a déjà une légère incidence sur le marché.

Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi après l’annonce de cette décision: le Brent (pour livraison en février) a augmenté de 1,61 dollar pour clôturer à 61,67 dollars, tandis que le WTI américain (pour livraison en janvier) s’est apprécié de 1,12 dollar pour finir à 52,61 dollars.

Pour rappel, la réduction de la production est répartie à hauteur de 800.000 barils/jour pour les quatorze pays de l’Opep et de 400.000 barils/jour pour ses dix partenaires, dont la Russie. La réduction, correspondant à un peu plus de 1% de la production mondiale, est destinée à enrayer la chute des cours, qui ont dévissé de 30% en deux mois dans un contexte de surproduction.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -