HomeEconomieOran: approvisionnement en eau potable bientôt réglée

Oran: approvisionnement en eau potable bientôt réglée

Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi a annoncé, jeudi à Oran, que le problème de perturbation dans l’approvisionnement en eau potable dans la wilaya sera résolu prochainement à travers une série d’opérations et projets.

M.Mihoubi, qui a effectué une visite de travail et d’inspection à Oran, a indiqué que la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable dans la wilaya sera réglée prochainement sur la base de trois projets, à savoir la réhabilitation de la station de dessalement de l’eau de mer d’El Mactaa (zone est), la réalisation d’une seconde station de dessalement au niveau de Cap Blanc dans la commune d’Ain El Kerma (zone ouest), en plus de la réhabilitation de la canalisation de transfert d’eau de la zone est (une partie du couloir Mostaganem-Arezw-Oran « MAO ») dont la vétusté a un effet dans la coloration des eaux.

Le ministre a souligné que la disponibilité de l’eau de manière suffisante à la population d’Oran est considérée comme priorité, indiquant que les autorités oeuvreront à corriger les perturbations enregistrées, notamment à l’approche des Jeux méditerranéens que la capitale de l’Ouest algérien accueillera.

Lors de cette visite, le ministre a inspecté l’édifice technologique de la Société de l’eau et de l’assainissement d’Oran (SEOR) et a eu un aperçu sur le secteur des ressources en eau et les activités de la société, où le directeur de la SEOR, Oussama Helaïli a indiqué que la wilaya enregistre un déficit dans la quantité d’eau de l’ordre de 32.000 mètres cubes par jour, qui peut être augmenté à 80.000 mètres cubes en cas de diminution de l’eau dans le couloir MAO.

A propos de la coloration jaunâtre de l’eau au niveau de plusieurs communes de la région-est de la wilaya à partir de Mers El-Hadjadj, Bethioua, Aïn El-Bia, Arzew, Sidi Benyebka arrivant à Bir El-Djir, M. Helaïli a signalé, dans un exposé sur la société et ses projets, la rénovation de la canalisation de transfert des eaux Chlef-Gargar sur une distance de 13 kilomètres pour régler le problème.

Le ministre a donné des instructions pour traiter l’eau et sa coloration à travers une unité de traitement, en attendant le renouvellement de la canalisation de transfert, tout en insistant sur le règlement du problème de manière définitive avant le début des JM 2022 à Oran.Mustapha Kamel Mihoubi a également affirmé que ces eaux, malgré leur coloration, sont en adéquation avec les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et sont potables.

Le ministre s’est rendu au site choisi pour la réalisation d’une station de dessalement de l’eau de mer à Cap Blanc, qui alimentera la région ouest de la wilaya en eau potable. La future station produira entre 200.000 et 300.000 m3 d’eau par jour. Sur place, les spécialistes ont indiqué que les études de ce projet seront bientôt lancées.

En outre, le ministre a procédé à l’inauguration d’une station de pompage à El-Ouameur (Oued Tlelat), a mis en service une seconde station de pompage d’eau à Gdyel et inspecté le projet de séparation de la station de dessalement d’El Mactaa de la canalisation du « MAO » qui sera livré en juillet prochain. Elle permettra de séparer entre deux sources (couloir MAO et station d’El Mactaa), garantissant l’approvisionnement de la région-est de la wilaya d’Oran.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -