Le bureau du Conseil de la Nation (Sénat) l’a décidé et tranché. La couverture de l’umminité parlementaire sera retirée pour les sénateurs Saïd Barkat et Djamel Ould Abbès afin d’être traduit devant la justice pour des affaires de corruption lorsqu’ils étaient en postes de ministres.
En effet, le bureau du Conseil de la Nation (Sénat) va examiner mercredi 19 juin, lors d’une séance à huis clos, la demande du ministère de la Justice relative à la levée de l’immunité parlementaire des sénateurs Saïd Barkat et Djamel Ould Abbès, indique ce lundi la chambre haute du Parlement dans un communiqué publié sur son site officiel.
Ainsi, le Sénat a pris cette décision après avoir examiné le rapport de la Commission des affaires juridiques, administratives, des droits de l’Homme, de l’organisation locale, de l’aménagement du territoire et du découpage territorial du Sénat sur la question, selon la même source.
Les deux sénateurs sont poursuivis dans le cadre d’une affaire liée à des soupçons de détournement de deniers publics lorsqu’ils étaient à la tête du ministère de la Solidarité nationale.
Le Bureau du Sénat a décidé de reprendre les séances publiques à compter du lundi 17 juin pour présenter et examiner le projet de loi modifiant et complétant la loi n ° 06-01 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption.
Ce projet de loi sera soumis pour ratification en séance plénière le jeudi 20 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici