mercredi, juin 16, 2021

Ouverture des bureaux de change : la BA n’a été destinataire d’aucune demande

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La Banque d’Algérie (BA) n’a été destinataire d’aucune demande de la part d’opérateurs désirant ouvrir des bureaux de change en Algérie, a fait savoir, jeudi à Alger, le Gouverneur de la BA par intérim, Ammar Hiouani.

Répondant aux questions des journalistes en marge d’une journée d’études sur l’épargne en présence du ministre des Finances, Mohamed Loukal, le Gouverneur par intérim de la BA a indiqué que les conditions d’ouverture de ces bureaux sont fixées par la loi et les informations y concernant sont disponibles sur le site de la Banque centrale.

« Nous n’avons à ce jour reçu aucune demande de la part des opérateurs pour l’ouverture de bureaux de change », a affirmé M. Hiouani.

Répondant à une question sur un éventuel « flottement » du dinar algérien dans l’avenir, le Gouverneur par intérim de la BA a rappelé que le « prix du change reflète les équilibres extérieurs », ajoutant qu’il ne s’agit pas là d’une décision souveraine ou administrative mais d’une mesure fixant ou flottant le dinar algérien en fonction de ces équilibres.

M. Hiouani a démenti, par ailleurs, les rumeurs relayées par certains médias au sujet du paiement électronique des citoyens concernés par la Omra, selon lesquelles le Royaume d’Arabie Saoudite aurait exclu l’Algérie, la Libye et le Yémen de cette mesure car n’étant pas en mesure de payer électroniquement les frais de la Omra.

« C’est totalement faux car l’Algérie dispose de moyens de paiement par les banques », a-t-il assuré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Chengriha en « mission secrète » à Paris : le ministère de la Défense dément

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a démenti "catégoriquement", mardi, l'information publiée par le site électronique du magazine...

Législatives du 12 juin : les indépendants deuxième force politique du pays

La victoire est revenue lors des Législatives du 12 juin au parti du Front de libération nationale (FLN), alors que les indépendants ont créé...

Législatives: 8,35% des députés sont des femmes dans la nouvelle APN

Les femmes sont représentées à hauteur de 8,35% dans la nouvelle composante de l'Assemblée populaire nationale, soit 34 des 407 sièges, selon les résultats...

Législatives : un taux de participation de 23,03%

Le taux de participation aux élections législatives du 12 juin s’est établi à 23,03%, a annoncé, ce mardi, le président de l’Autorité nationale indépendante...

Ligue 1: une occasion pour la JSK de monter sur le podium

La JS Saoura, deuxième au classement de Ligue 1 de football, affrontera en déplacement le MC Alger avec l'objectif de réduire l'écart avec le...

Belmadi: « Cette série d’invincibilité n’est pas le fruit du hasard »

Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi a estimé samedi, que la série d'invincibilité de 27 matchs des Verts, n'est pas "le fruit du hasard, mais...

Service après-vente: les opérateurs tenus d’assurer le service

Le fabricant et/ou l'importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d'une manière à couvrir l'ensemble de son...

Selon l’AIE sur le pétrole: la demande mondiale devrait revenir d’ici la fin de 2022 aux niveaux d’avant la pandémie

Considérer comme le rapport de référence en matière de données et de perspectives du marché pétrolier mondial, la publication de l’AIE l’optimisme affiché par...

Dans la même catégorie

- Advertisement -