vendredi, mai 7, 2021

PAP-ENPARD-Algérie : Humanité et Inclusion et APFR en force à Skikda

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le Programme d’action pilote pour le développement rural et de l’agriculture en Algérie « PAP-ENPARD-Algérie », connait une avancée notable dans la wilaya de Skikda.

Ce programme a été lancé par l’Association pour la promotion de la femme rurale (APFR) de la wilaya de Skikda, dirigée par Souad Bouacida, sous la coupe d’Humanité et Inclusion (HI), ex-Handicap International.

L’APFR a pu bénéficier du Pap-Enpard-Algérie, après les quatre wilayas pilotes à savoir Tlemcen, Ain Témouchent, Laghouat et Sétif.

Pour se faire, une enveloppe de 40 000 euros a été consacrée à ce programme de développement rural inclusif (DRI). Deux communes de Skikda sont concernées par cette expérience, Tamalous et La Marsa, à l’Ouest et à l’Est de Skikda.

On a retenu Tamalous, en raison de sa vocation de commune agricole montagneuse. On peut valoriser dans cette contrée la culture de la fraise et l’apiculture, la tapisserie et les plats traditionnels dont le couscous fait maison.

La Marsa est une commune côtière. Elle a été choisie pour ses dispositions à pratique la pêche qui est ciblé. Les initiateurs du projet souhaitent introduire dans cette commune méditerranéenne la pèche touristique, la pescatourisme, comme nouvelle activité, le sport subaquatique et la pêche du poulpe. Pour cette dernière, il sera recours à la jarre en poterie, ce qui permet de promouvoir ce métier dans le milieu artisanal en adoptant la pêche écologique. Par ailleurs, la Marsa offre aussi l’opportunité de développer l’artisanat féminin, l’agriculture associée à la pisciculture.

Selon Souad Bouacida, « le projet s’est articulé autour de cinq principales activités, dont l’analyse des chaînes de valeurs ; la formation des cadres associatifs ; des autorités locales des communes participantes au projet et la mise en place de cellules d’animation au niveau de celles-ci. »

aL’équipe chargée du projet est composée de Yacine Benchattah, (Chef de projet), Badreddine Souissi, Rebiha Chaoui, Sofiane Ghassabi et Samia Haddad. Les quatre premiers ont pu bénéficier d’un contrat de travail dument rémunéré, qui s’étend d’octobre 2018 à novembre 2019, soit la durée du projet. Quant au cinquième élément cité, il a bénéficié de per diem.

Il faut savoir que PAP-ENPARD est destiné aux pays du Maghreb, Algérie, Tunisie et Maroc. Il est cofinancé à parts égales par l’Algérien, le ministère de l’Agriculture et coordonné au niveau de la Direction générale des Forets (DGF), et l’Union européenne (UE). Le budget qui lui est consacré est de (20) millions d’euros. La convention a été signée en 2014 et devait s’achever le 31 décembre 2018, mais le délai a été prorogé d’une (1) année. Il sera clôturé le 31 décembre 2019.

Le programme a véritablement démarré le 4 septembre 2016. Après les quatre wilayas-pilotes citées, le projet a ensuite été élargi au mouvement associatif, qui, sous le parrainage d’Humanité et Inclusion (HI),a ciblé quatre associations, à Skikda et Bouira, codemandeurs, car ayant participé au montage du projet, et Naama et Khenchela, seulement bénéficiaires.

Par Zoheir Zaid

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribunal de Tlemcen: L’ex-député Tahar Missoum condamné à 2 an de prison ferme

L’ex-député de Médéa Tahar Missoum a été condamné, ce jeudi 6 juin 2021, à deux ans de prison ferme...

Importation des véhicules électriques : une première borne de recharge installée prochainement à Alger

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems Eddine Chitour, s’est exprimé, mardi 4 mai 2021, l’introduction prochaine des véhicules électriques...

Fermeture du ciel algérien : les algérienne à l’étranger très en colère

Les frontières de l’Algérie sont fermées depuis 14 mois à cause de la pandémie de la Covid-19. La communauté algérienne à l’étranger et les algériens...

Huawei ICT Académie: Dotation des salles de formation informatisée pour 5 universités

Huawei Algérie a doté durant ce mois d’avril, 5 universités et établissements du secteur de l'enseignement supérieur algérien, en salles de formation informatiques de...

Sport : l’Algérie à la recherche de jeunes talents en vue des JO de Paris 2024

Les représentants de douze fédérations sportives algériennes se sont réunis dimanche avec Salima Souakri, la Secrétaire d'Etat chargée du sport d'élite, pour tracer les...

Mondial-2022 : le stade Mustapha-Tchaker de Blida homologué par la CAF

Le stade Mustapha-Tchaker de Blida, devant abriter les matchs de l'équipe nationale de football aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar,...

Stade de Baraki(Alger): Livré la fin de l’année 2021

Le taux d'avancement des travaux de réalisation du Stade de football de Baraki (Alger) a dépassé 85%, a indiqué lundi un bilan du ministère...

Commerce : Tebboune ordonne la création d’un nouveau réseau de statistiques

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, la création d'un nouveau...

Dans la même catégorie

- Advertisement -