jeudi, décembre 3, 2020

PDG du groupe Cevital, Issad Rebrab : l’Algérie peut réaliser une croissance économique à 2 chiffres si on libère les initiatives et le foncier industriel

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Il donne de l’espoir aux opérateurs économiques pessimistes et remonte le moral des chefs d’entreprise. Lui, c’est le capitaine de l’industrie algérienne, Issad Rebrab, le fondateur du plus grand groupe privé algérien.

En effet, à l’occasion d’un Forum entre  opérateurs économique algérien et africaine tenu à Alger, le patron du groupe privé Cevital,  Issad Rebrab estime que l’Algérie pourra rattraper son retard très rapidement en terme de croissance économique, mais, à condition qu’on libère les initiatives et le foncier industriel pour les investissements.

«C’est vrai nous avons un très grand potentiel. Le chiffre de 6% de croissance n’est pas exagéré, il est à la portée de l’Algérie. Moi, je dirai qu’on peut faire une croissance à deux chiffres. On peut rattraper tout notre retard très rapidement, pour peu, qu’on libère les initiatives et le foncier industriel», a-t-il dit, devant une assistance composée des gens issus du monde économique et des affaires.

Rebrab sait de quoi il parle. Des propos qui s’inscrivent complètement à l’opposé des déclaration des décideurs qui se plaignent de la crise économique et du prix fluctuant du baril.

Il faut dire qu’en dépit du blocage du projet de l’usine de trituration des grains oléagineux et la rétention par les douanes des machines Evcon, Issad Rebrab, salué par ses paires, continue sa marche  inexorablement pour le développement économique de l’Algérie et la création de l’emploi. Pour rappel, le projet de Cevital à Bejaïa est bloqué depuis presque 700 jours et plus de 100.000 chômeurs interdits d’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Sahara occidental: Moncef Marzouki soutient le Maroc et s’en prend à l’Algérie

L’ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a tenu des propos très hostiles au pouvoir algérien le comparant à un «marchand...

Pêche: mesures incitatives pour l’acquisition de matériel de navigation

Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi a tenu mardi une réunion en visioconférence avec le ministre de la...

Pétrole : le baril à 46,72 dollars à la veille de la réunion de l’Opep+

Le prix du panier de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont le pétrole brut algérien, s’est maintenu à prés de 47 dollars...

Rabah Madjer : «On m’a poignardé dans le dos»

Le dernier passage de Rabah Madjer à la tête de la sélection nationale continue à le hanter. Il ne rate pas une occasion pour...

Sahara occidental: Le Maroc vise à amplifier le pillage des ressources sahraouies en violant le cessez-le-feu

Le Maroc a pris le risque de violer l'accord de cessez-le-feu de 1991 signé avec le Front Polisario, pour amplifier son exploitation économique des...

Accidents de la circulation : 17 morts et 1078 blessés en une semaine

Dix-sept (17) personnes ont trouvé la mort et 1078 autres ont été blessées dans 963 accidents de la circulation enregistrés durant la période du...

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée et examiné les 22 modifications...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Dans la même catégorie

- Advertisement -