HomeEconomiePêche et aquaculture: 2400 étudiants inscrits dans la spécialité en 2020/2021

Pêche et aquaculture: 2400 étudiants inscrits dans la spécialité en 2020/2021

Le nombre de diplômés des instituts et des écoles de formation relevant du secteur de la Pêche et des Productions halieutiques s’est élevé à 2360 étudiants au titre de l’année scolaire 2020-2021, indique samedi un communiqué de la tutelle.

En dépit de la conjoncture sanitaire particulière que traverse le pays, en raison de la propagation de la pandémie de Corona, les instituts et les écoles du secteur ont pu assurer la formation de plus de 10.000 étudiants, dont plus de 2360 diplômés dans les spécialités en lien avec la pêche et l’aquaculture, a précisé la même source.

Lors de la cérémonie de clôture de l’année pédagogique 2020/2021, tenue jeudi dernier par visio-conférence, en présence des cadres et des directeurs de tous les établissements de la formation à travers le territoire national, le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi, « s’est félicité des résultats positifs concrétisés lors de cette année scolaire ».

Dans ce cadre, le ministre a mis en avant l’importance capitale que revêt la formation dans le programme du Président de la République pour la période 2020-2024, étant donné que  » l’investissement dans l’élément humain représente la pierre angulaire de toute opération de développement, ce qui requiert de redoubler le travail, en vue de développer le régime sectoriel de formation, à l’effet de l’adapter aux exigences tant du marché économique que des jeunes ».

La rencontre était une opportunité pour le ministre d’adresser un ensemble d’instructions relatives à la nécessité de veiller à intégrer le thème de l’entrepreneuriat dans les différents programmes de la formation sectorielle, et ce, en coordination avec l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat « ANADE ».

Le ministre a également mis l’accent sur l’importance de focaliser sur les thèmes de la sécurité maritime, en vue d’assurer la préservation de la vie des gens de mer et se mettre au diapason des techniques modernes dans le domaine de la formation, en sus de consolider la coordination intersectorielle, et se préparer à l’organisation de campagnes d’information et de sensibilisation, en prévision de la prochaine rentrée pédagogique, à l’effet de vulgariser les opportunités de formation disponibles au profit des jeunes et des professionnels.

Le ministre a aussi appelé à accélérer l’opération de la promulgation des textes réglementaires propres à la formation, notamment le texte relatif à la validation des acquis de l’expérience professionnelle, lit-on dans le communiqué.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -