HomeEconomiePêche: vers l’introduction des produits aquacoles dans le menu des cantines scolaires

Pêche: vers l’introduction des produits aquacoles dans le menu des cantines scolaires

Le ministère de la Pêche et des productions halieutiques prépare une convention-cadre avec le ministère de l’Education nationale et le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales pour introduire les poissons issus de l’aquaculture dans le menu des cantines scolaires, a indiqué jeudi à Alger le directeur du Centre national de développement de la pêche et de l’aquaculture, Rachid Anane.

S’exprimant lors d’une journée de sensibilisation sur les vertus des produits aquacoles et leur valeur nutritive, organisée au profits des élèves du cycle primaire au niveau des Sablettes (Alger), M. Anane a affirmé que la convention-cadre devrait permettre l’amélioration de la ration alimentaire des écoliers d’une « façon significative ».

Outre les écoles situées dans les villes côtières, la convention-cadre ciblera également les établissements scolaires se trouvant dans des zones reculées qui n’ont pas accès au produits halieutiques, a-t-il précisé.

M.Anane a assuré que « la valeur nutritionnelle des poissons d’élevage est aussi importante que celle des produits de la mer ».

Pour sa part, le représentant du ministère de l’Education nationale, Mustapha Hamdi, qui a pris part à cette journée de sensibilisation, a affirmé que son département agit sur le plan éducatif et pédagogique en enseignant aux enfants les vertus des différents poissons notamment aquacoles.

« L’objectif est celui d’inculquer aux enfants la culture de consommer les protéines animales d’origine aquatique », a-t-il souligné, faisant part d’un autre projet qui consiste à lutter contre l’obésité due aux mauvaises habitudes alimentaires ayant des conséquences sur la santé des écoliers.

« Nous avons remarqué que les élèves consomment énormément de sucreries et de produits industriels, tels que les sodas, les gâteaux ou encore les chips au détriment des fruits et légumes frais ainsi que des protéines animales », a-t-il déploré.

Selon M. Hamdi, le ministère de l’Education nationale compte remédier à cette situation en envisageant une « nouvelle stratégie en partenariat avec les secteurs concernés afin de garantir le service des cantines scolaires au sein des 19.000 écoles primaires existantes au niveau national pour assurer aux enfants une alimentation saine et variée ».

« Nous allons travailler en concertation avec le ministère de la Pêche ainsi que le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales qui gère les cantines à travers les commune en vue d’assurer une alimentation saine à nos enfants et d’intégrer les poissons dans le menu des écoliers au moins une fois par semaine », a-t-il soutenu.

Organisée à la veille de la journée mondiale de l’enfance, cette journée de sensibilisation a réuni, en plus des écoliers de différentes établissements de la capitale, des adolescents trisomiques du Centre psychopédagogie de Aïn Taya (Alger) ayant bénéficié de formation dans le ramendage des filets et la réalisation de nœuds de pêche, et ce, dans le cadre d’une convention entre le ministère de la Pêche et le ministère de la Solidarité nationale, de la famille et de la Condition de la femme.

- Advertisement -
- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here