lundi, septembre 23, 2019

Pétrole: l’AIE met en garde sur un « défi » énorme pour l’équilibre du marché

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

PARIS – L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a mis en garde jeudi sur le « défi » énorme que pose la hausse de la production américaine pour l’équilibre du marché pétrolier, tout en réitérant ses prévisions de croissance de la demande mondiale.

« Pour la seconde moitié de 2019 nous maintenons l’opinion qu’avec des cours du pétrole actuellement environ 20% plus bas qu’il y a un an, il y aura du soutien pour les consommateurs », indique l’Agence basée à Paris dans son rapport mensuel.

Selon l’AIE, la demande mondiale augmentera de 1,1 million de barils par jour (mbj) en 2019 et 1,3 mbj en 2020. Mercredi, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avait au contraire légèrement abaissé ses prévisions, sur fond de ralentissement mondial. Selon l’OPEP, la demande progressera de 1,02 million de barils par jours (mbj) en 2019 et 1,02 million en 2020.

L’AIE, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique, s’interroge aussi sur l’offre, au jour où l’Opep et son partenaire russe (qui forment le groupe dit Opep+) se rencontrent à Abou Dhabi pour évoquer de nouvelles baisses de la production pour soutenir les cours.

SourceAPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Articles récents

Présidentielles: 14 candidats à la candidatures connus

Quatorze (14) postulants à la candidature pour l'élection présidentielle du 12 décembre prochain ont retiré, jusqu'à ce vendredi, les...

Production industrielle publique: hausse de près de 5% au 1er semestre 2019

La production industrielle publique de l'Algérie, a enregistré une hausse de 5,6% durant le 2ème trimestre 2019, générée par des "améliorations appréciables" dans plusieurs...

Industrie: recul de la production dans trois secteurs

De janvier à juillet 2019, les données de l'ONS, relèvent, par ailleurs, que trois secteurs industriels ont enregistré un recul de production, par rapport...

Energie/ Gaz : Mohamed Arkab invité en Russie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a reçu jeudi au siège de son département ministériel, l'ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor...

Présidentielles du 12 décembre : révision des listes électorale à partir du 22 septembre

L'opération de révision exceptionnelle des listes électorales, en prévision de la prochaine élection présidentielle prévue le 12 décembre prochain, sera lancée à partir du...

Dans la même catégorie

- Advertisement -