mardi, novembre 24, 2020

Pétrole: le panier de l’OPEP à 59,50 dollars le baril

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a débuté la semaine en cours à 59,50 dollars, selon les calculs du Secrétariat de l’Organisation publiées mardi sur son site web.

Le prix de l’ORB avait terminé la semaine écoulée à 60,06 dollars, a précisé la même source.

Le même jour, les prix de l’or noir  ont terminé en baisse.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a fini à 58,96 dollars à Londres, perdant 0,8%, ou 46 cents, par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour novembre est descendu de 0,9%, ou 47 cents, pour finir à 53,31 dollars.

Ce recul intervient dans un contexte d’incertitudes liées aux négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et leur éventuel impact sur la demande en brut, au moment où l’offre d’or noir sur le marché mondial est abondante.

D’autre part, des analystes ont relevé le niveau des réserves de pétrole montre ces derniers temps que l’offre est un peu trop supérieure à la demande, avec notamment une forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis.

Et, dans ce contexte, l’OPEP et ses partenaires maintiennent toujours l’accord de limitation de production.

Il s’agit d’une baisse conjointe de la production de 1,2 million de barils, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l’OPEP et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-OPEP Cet accord arrivera à son terme le 31 mars 2020, sachant que plusieurs réunions de l’OPEP et ses  sont programmées pour les 4, 5 et 6 décembre à Vienne (Autriche), pour examiner l’évolution du marché pétrolier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -