HomeEconomiePont Haouche-Messaoudi (Médéa): les menaces du Ministre des travaux publics

Pont Haouche-Messaoudi (Médéa): les menaces du Ministre des travaux publics

Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, a affirmé, jeudi à Médéa, qu' »aucun retard supplémentaire ne sera toléré » dans la livraison du pont de « Haouch-Messaoudi » reliant le Sud de la commune d’El-Hamdania au Nord de Médéa.

« La livraison du pont de Haouch-Messaoudi doit intervenir impérativement, avant la prochaine rentrée sociale, pour mettre fin aux calvaires des usagers de l’axe Chiffa-Médéa (Autoroute nord-sud) », a indiqué le ministre, lors d’une visite inopinée sur le site de construction de cet ouvrage d’art.

Des instructions « très fermes » ont été données par le ministre à l’entreprise de réalisation de cet ouvrage, en l’occurrence la Société algérienne des ponts et travaux d’art (Sapta), l’invitant à « respecter » l’engagement pris, au cours de la dernière visite du ministre sur le chantier, le 18 juin dernier, où il a été question de livrer le pont de « haouch-Messaoudi », avant septembre prochain.

Les responsables de l’entreprise ont été « mis en garde » contre « tout dépassement de cette date butoir », leur rappelant l’importance « vitale » de cet axe routier et la nécessité de procéder, à terme échu, à l’ouverture à la circulation automobile du dit ouvrage d’art.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -