L’ex premier ministre, Ahmed Ouyahia, a dû mesurer aujourd’hui sa côte, en arrivant et en quittant le tribunal de Sidi Mhamed.

Plusieurs citoyens ont poursuivi le véhicule qui transporté Ouayahi sortant du tribunal jusqu’à la place des martyres.

Les forces de l’ordre ont dû assurer la protection du véhicule jusqu’à ce qu’il s’éloigne de tribunal. Mais malgré cela, certaines personnes ont profité de l’encombrement pour atteindre la voiture, en frappant sur les vitres en scandant « Ouyahia le voleurs ».

Le secrétaire général du RND a passé un sale quart d’heure, en écoutant les insultes et les insanités proférées par les citoyens.

Malgré l’important dispositif policier déployé aux alentours du tribunal, pour tenir les citoyens loin, des dizaines de manifestants anti-Ouyahia se sont rassemblés pour attendre la comparution de l’ex-premier ministre qu’ils ont accusé de ruiner le pays.

Les manifestants ont réclamé le transfert d’Ahmed Ouyahia à la prison d’El Harrach. Ils ont scandé des slogans hostiles à l’ex-premier ministre.

Ahmed Ouyahia, en petite mine, a quitté le tribunal cet après-midi après avoir été entendu par le juge d’instruction dans des affaires liés à la dilapidation de l’argent public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here